Info FM : à la découverte d'Omenuke Mfulu, l'espoir qui monte à Reims

Régulièrement, Foot Mercato vous propose de découvrir ces jeunes talents qui poussent un peu partout dans l'Hexagone. Découvrons en ce jour le jeune joueur du Stade de Reims, Omenuke Mfulu.

Omenuke Mfulu se présente pour FM
Omenuke Mfulu se présente pour FM ©Maxppp

On le sait, le Stade de Reims possède un glorieux passé, tant sur la scène nationale que sur la scène européenne. Les Champenois, actuels 10es de L1, rêvent également d'un avenir doré. Et pour ce faire, ils misent sur leur réservoir de jeunes. Omenuke Mfulu (19 ans) en fait partie. Contacté par nos soins, il a fait les présentations, revenant également sur son parcours. «Je peux évoluer milieu relayeur, c'est vraiment mon poste de prédilection, de formation. Je peux aussi jouer au milieu de terrain en tant que six, devant la défense. Je peux aussi jouer défenseur central. J'ai commencé le foot à 6 ans à l'US Vitry, jusqu'à mes 13 ans. Ensuite, je suis parti à Ivry en 14 ans fédéraux. J'ai ensuite signé à Strasbourg, j'ai fait une année en U17, j'ai joué en U19 nationaux en fin de saison. Comme le club a déposé le bilan, je n'ai pas pu rester là-bas. Je suis donc parti au LOSC, où j'ai passé deux ans. J'étais dans le groupe réserve, je n'ai fait que 3 ou 4 matches de CFA. A la fin de ces deux années, j'ai décidé de tenter un nouveau challenge en allant à Reims», a-t-il raconté.

La suite après cette publicité

Pour l'instant, son quotidien en Champagne, c'est le CFA 2. «À Reims, je joue avec la réserve, en CFA 2. En compétition, c'est la première année où je suis vraiment en Séniors. Je me suis fait au niveau, parce que j'avais l'habitude de côtoyer des joueurs de ce niveau à Lille. (...) On fait un bon début de saison, surtout à domicile. On doit progresser à l'extérieur et monter notre niveau de jeu sur certaines rencontres», a-t-il confié en bon capitaine. Mais s'il poursuit pour l'instant son apprentissage en réserve, il est très proche du groupe professionnel. «Je m'entraîne régulièrement avec les pros. Ça s'est bien passé dès le départ. J'ai senti une différence au niveau de l'intensité que j'avais connue auparavant. Mais tout se passe plutôt bien quand même. Je pense être proche de ce niveau-là. Physiquement, je pense que je n'ai pas grand-chose à envier aux autres. J'ai des progrès à faire bien sûr, tactiquement et techniquement», a-t-il assuré avant de poursuivre.

«Le coach Fournier me parle de temps en temps. Il me demande comment se passent les matches en réserve. Il me dit ce qui va bien, ce qui va moins bien. Je suis à l'écoute de ses conseils. J'ai participé à un match amical avec l'équipe première en octobre, contre Auxerre. J'avais joué une mi-temps, ça s'était bien passé», a-t-il expliqué, affichant ses ambitions pour la suite de la saison. «Mon objectif, c'est essayer de passer les derniers paliers, c'est-à-dire jouer en pro et signer un premier contrat professionnel. Pourquoi pas faire une ou plusieurs apparitions cette saison avec les pros, en L1 ou dans les Coupes ?», a lancé celui qui a «beaucoup appris lors du dernier Tournoi de Toulon» avec la sélection Espoirs de la République Démocratique du Congo. Qu'on se le dise, on risque rapidement d'entendre parler d'Omenuke Mfulu au plus haut niveau.

Plus d'infos

Commentaires