Algérie : l’étonnant salaire de Vladimir Petkovic

Par Dahbia Hattabi
1 min.
Petkovic @Maxppp

Après plus d’un mois d’attente, la Fédération algérienne de football a officiellement nommé Vladimir Petkovic (60 ans) à la tête de l’équipe nationale. Il aura pour mission de succéder à Djamel Belmadi et de relancer les Verts, qui ont enchaîné les désillusions. Mais il ne le fera pas à n’importe quel prix. La Gazette du Fennec explique que les négociations ont été longues entre la FAF et le clan Petkovic, très gourmand financièrement.

La suite après cette publicité

Le média algérien indique qu’il touchera un salaire de 135 000 euros par mois, ce qui est presque moitié moins que le salaire de Belmadi. Malgré tout, la FAF a revu son offre de 15 000 euros puisque l’ancien coach de Bordeaux percevait un salaire de 300 000 par mois quand il était sélectionneur de la Suisse. Chaque camp a mis un peu d’eau dans son vin. De plus, la GDF précise qu’il empochera d’autres primes, à savoir 100 000 euros en cas de qualification pour la prochaine CAN et 400 000 euros si jamais il qualifie les Verts pour le Mondial 2026. La FAF lui a fixé pour objectif d’atteindre les quarts de finale de la CAN 2025 et les phases finales de la Coupe du Monde 2026. Enfin, la GDF indique que les deux parties opteront en cas d’échec pour une résiliation de contrat a priori sans indemnités.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité