La terrible descente aux enfers de Ronaldinho

Rien ne va plus pour Ronaldinho qui continue sa descente aux enfers. Criblé de dettes, l'ancien joueur du PSG, du Barça et de l'AC Milan a eté arrêté au Paraguay en possession de faux passeports.

Ronaldinho et son frère Roberto Assis arrêtés au Paraguay
Ronaldinho et son frère Roberto Assis arrêtés au Paraguay ©Maxppp
La suite après cette publicité

Pour les plus de 30 ans, le simple fait d’évoquer le nom de Ronaldinho ramène immédiatement plusieurs images en tête. Les buts inscrits lors des Clasico OM-PSG pour les supporters du PSG, les arabesques et les dribbles de feu du Brésilien avec le FC Barcelone, les coups d’éclat avec la Seleção. Une chose est sûre, l’ancien Parisien avait du talent à revendre, mais avait aussi une vie en dehors des terrains peu compatible avec la pratique du très haut niveau. Pas étonnant de le voir rapidement décliné après la fin de sa période barcelonaise. Malgré quelques jolis contrats et quelques coups d’éclat autour du monde, Ronnie ne va pas réussir sa fin de carrière et même l’annonce de sa retraite.

Depuis la fin de sa carrière, l’ancien Ballon d’Or profite de la vie. Que ce soit dans une piscine auprès d’un harem d’une dizaine de femmes, ou dans un jardin torse nu en train de jouer au Teqball, le football n’est visiblement plus dans ses préoccupations premières, et ce même s’il dispute ici ou là quelques matches caritatifs. Toujours épaulée par son frère Roberto Assis, la légende brésilienne enchaîne les mauvais placements et son nom devient rapidement synonyme d’escroquerie ou de malversations. Épinglé il y a quelques mois pour avoir promis un rendement de 2 % par jour dans la crypto-monnaie via sa société 18kRonaldinho. Mais ce n’est rien comparé à l’affaire dans laquelle il est englué depuis de nombreuses années.

Incapable de payer une amende record de 2,2 M€ !

Avec son frère, il a construit illégalement une plateforme de pêche ainsi qu’un bâtiment dans une zone environnementale protégée située au coeur du lac Guaiba non loin de Porto Alegre, sa ville de naissance. La justice brésilienne s’était saisie de l’affaire et avait demandé la démolition des installations, et surtout avait imposé une amende record de 2,2 M€ pour l’absence d’autorisation et les dégâts engendrés par cette installation sauvage. Criblé de dettes, Ronaldinho était alors dans l’incapacité de payer cette amende. Plus cigale que fourmi, l’ancien international brésilien voit tous ses biens saisis et n’a plus que 6 euros en banque. Malgré tout, de nombreux sponsors et mécènes continuent de permettre à Ronnie de continuer à vivre un train de vie pour le moins luxueux. Conscient de cela, le gouvernement brésilien prive l’ancien Ballon d’Or de son passeport pour le garder à l’oeil.

Pas de quoi stopper les envies de voyage de la star brésilienne qui est arrivé avec son frère mercredi dernier à Asuncion pour faire la promotion d’un livre et participer à diverses opérations de charité. Les deux hommes seraient arrivés au Paraguay avec de faux passeports transmis par l’agent brésilien Wilmondes Sousa Lira, qui a été arrêté. Les 3 hommes ont donc été incarcérés dès vendredi soir, une décision rapidement expliquée par la juge Clara Ruiz Diaz en charge de l’enquête. « Ils ont commis un acte grave qui menace l’État. Ils sont entrés et sont restés dans le pays illégalement. Les conditions pour une détention préventive sont réunies.»

Incarceré depuis trois jours au Paraguay...

Ces dernières heures, c’est le procureur Osmar Legal qui en a dit plus sur les raisons de la détention des deux hommes. « Ils sont poursuivis pour utilisation de faux documents. Le passeport utilisé pour entrer au Paraguay a été délivré par les autorités judiciaires, mais les données contenues dans les documents ont été falsifiées. L'accusation portée contre eux porte sur l'utilisation de ces documents. Cette enquête est encore au début et il peut y avoir d'autres actes criminels impliquant Ronaldinho et Roberto Assis. Il est important qu'ils restent au Paraguay au cours de cette enquête. Nous ne pouvons pas encore dire quelles mesures les enquêtes prennent, mais certains éléments indiquent que d'autres crimes ont été commis par les deux hommes », a indiqué le procureur. Les images du joueur et de son frère menottes aux poignets continuent à faire le tour du monde.

Ce lundi, Ronaldinho et son frère Roberto Assis étaient toujours en prison, mais bénéficiaient d’un traitement VIP. Mis à l’écart des autres détenus, ils côtoient notamment l'ancien président de la Fédération paraguayenne de football, Ramón González Daher et son adjoint, Miguel Cuevas, incarcérés eux aussi. La justice paraguayenne a tenu à séparer les deux frères, mais permet tout de même aux deux hommes de recevoir de la nourriture de l’extérieur apporté par leur avocat. La presse brésilienne indique même qu’un tournoi de futsal pourrait être organisé en prison avec plus de 150 détenus. Un tournoi auquel pourrait participer Ronaldinho… s’il est encore détenu. Ce qui semble à l’heure actuelle peu probable. Reste que l’image déjà dégradée de l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du foot risque d’être encore un peu plus écornée après cette énième frasque. Pas sûr que cela suffise à calmer Ronaldinho, qui n’en finit plus de subir sa longue descente aux enfers…

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires