Equipe de France : Karim Benzema n'y arrive toujours pas...

Karim Benzema était à nouveau titulaire contre la Hongrie ce samedi. Même s'il n'a pas été le pire des joueurs sur le terrain, il n'a toujours pas trouvé le chemin des filets depuis son retour chez les Bleus.

Karim Benzema lors d'Hongrie-France
Karim Benzema lors d'Hongrie-France ©Maxppp
La suite après cette publicité

Ce samedi, en début d'après-midi, les Français avaient fort à faire contre la Hongrie, à Budapest, dans un stade plein. Les Tricolores n'ont pu faire mieux qu'un piteux match nul (1-1), malgré la possession de balle. Devant, Didier Deschamps avait une nouvelle fois aligné son trio Griezmann-Mbappé-Benzema, mais ça n'a pas encore été la folie.

En première période, on a vu de beaux enchaînements, mais sans la finition. Karim Benzema fêtait d'ailleurs sa quatrième titularisation depuis son retour en équipe de France, mais force est de constater qu'il n'y arrive pas. Il est d'ailleurs à 30 tentatives sans but entre l'Euro 2012 et celui de 2020. Alors, oui, il excelle souvent dans le fait de mener le jeu, dans ses dézonages, et sa technique sûre font du bien. Mais il peine à trouver le chemin des filets.

Il garde la confiance de Deschamps

Il avait raté un penalty contre le Pays de Galles, s'est blessé rapidement contre la Bulgarie et avait marqué un but hors jeu contre l'Allemagne. Et aujourd'hui ? Pas grand-chose de plus. Une belle frappe cadrée, bien décalé par Kylian Mbappé et surtout une reprise totalement ratée, au point de penalty, après un nouveau festival du natif de Bondy. Une nouvelle fois remplacé par Didier Deschamps (pour Giroud 76e), il n'a toutefois pas perdu la confiance du sélectionneur national.

« Avec l'expérience qui est la sienne et le vécu qui est le sien, je ne pense pas qu'il y ait de doutes à avoir. Il fait de très bonnes choses, il lui manque de concrétiser comme lors de nos matches amicaux. Il a suffisamment de vécu pour passer outre. Évidemment, il sait qu'il est attendu sur cet aspect-là et je lui ai dit : "ce n'est pas que ça". Un attaquant a besoin de marquer, l'essentiel est qu'il garde confiance et surtout ma confiance », a expliqué DD. Quid maintenant de voir s'il sera dans le onze contre le Portugal, mercredi prochain, ou si on va voir réapparaître Olivier Giroud.

Plus d'infos

Commentaires