Real Madrid : comment Ferland Mendy a transformé son jeu

Depuis le début de l'année 2021, Ferland Mendy a quelque peu transformé son jeu et brille dans un registre peu habituel.

Ferland Mendy face à l'Atlético
Ferland Mendy face à l'Atlético ©Maxppp
La suite après cette publicité

Il y a des joueurs qui, parfois, parviennent à se transformer et briller dans un registre tout autre que celui qui est le leur de base. En Liga, il y a de nombreux exemples, comme Marcos Llorente ou Yannick Carrasco de l'Atlético, ou même Frenkie de Jong au FC Barcelone, bien que son repositionnement en défense centrale ne soit a priori qu'une solution de dépannage à court terme. Ferland Mendy lui est encore entre les deux. Le latéral gauche arrivé de l'OL à l'été 2019 avait connu une première saison plus que correcte du côté de la capitale espagnole. Cette saison, c'était aussi parti sur de bonnes bases, mais on attendait qu'il franchisse ce palier...

Et c'est chose faite. Peu à peu, l'ancien du Havre, qui n'avait eu aucun souci à s'emparer de la place de Marcelo, commence à montrer de nouvelles facettes dans son jeu. Sur le papier, il reste encore un joueur de couloir, et c'est la zone qu'il occupe pendant la majeure partie de la rencontre. Mais dans le même temps, on commence de plus en plus à le voir dans le halfspace entre la ligne gauche et le milieu de terrain. Zinedine Zidane semble lui offrir plus de liberté, et il n'est plus cantonné à un rôle fixe. Dans cette nouvelle configuration, Mendy a rapidement été très à l'aise, participant plus à l'élaboration du jeu madrilène, étant ainsi une solution de plus à la relance pour ses partenaires, alors qu'habituellement les lignes de passes préférentielles de l'équipe passaient principalement par le milieu.

Un joueur tout-terrain

Un point d'appui utile, qui permet aussi à Toni Kroos de jouer un peu plus libéré, et le Français est aussi un joueur plus à l'aise que Casemiro lorsqu'il faut être face au jeu. Mais c'est une fois que l'équipe est dans la moitié de terrain du rival que le changement de Mendy est le plus utile pour l'équipe. Le numéro 23 est une nouvelle rampe de lancement utile pour les attaques côté gauche. Depuis quelques semaines, le latéral tricolore prouve être en mesure de faire des différences balle au pied qu'on ne lui avait pas forcément vues encore à Madrid. Capable d'entamer de longs rushs en solitaire comme de servir un partenaire plus avancé dans cette zone entre la ligne et l'axe à gauche, il est une nouvelle arme précieuse pour le Real Madrid sur les séquences de possession. Face à l'Atalanta, on l'a vu combiner avec Vinicius Junior assez souvent, dans un système différent certes, mais c'était aussi le cas quand Zidane a misé sur son 4-3-3 plus classique.

Surtout, Mendy devient un élément de surprise qui rend les rencontres difficiles à préparer pour les entraîneurs adverses. C'est un joueur qui a une facilité pour apparaître dans des zones où personne ne l'attend, en attaque principalement, créant souvent du surnombre. Ses capacités physiques sont un atout énorme lorsqu'il faut accompagner les attaquants et sortir de nulle part pour déstabiliser l'arrière-garde adverse. Ce n'est pas un hasard s'il a réussi à marquer deux buts au cours du mois de février, face à Getafe et lors du match aller face à l'Atalanta, alors qu'il n'a jamais montré être un joueur capable de marquer par le passé dans son registre habituel. Alors que les rendez-vous décisifs vont arriver très vite, Zinedine Zidane a une nouvelle carte dans sa manche...

Plus d'infos

Commentaires