Le message fort de Pep Guardiola aux supporters, la clause secrète qui scelle l'avenir d'Ansu Fati au Barça

Pep Guardiola demande pardon aux supporters, la clause secrète dans le contrat d'Ansu Fati, la Juventus met la pression à Paula Dybala, retrouvez dans votre revue de presse Foot Mercato les dernières informations de la presse sportive européenne.

la clause secrète d'Ansu Fati
la clause secrète d'Ansu Fati ©Maxppp
La suite après cette publicité

Pep Guardiola s'excuse...

Une démonstration offensive face au RB Leipzig en Ligue des Champions (6-3), mais une polémique qui ne cesse de polluer l'actualité de Manchester City et de Pep Guardiola. Rappel des faits, après la rencontre, le tacticien espagnol s'est exprimé sur le taux de remplissage du stade qui était loin d'être à son goût. Dès lors, certains supporters des Citizens n'ont pas hésité à afficher leur mécontentement. Ce dernier s'est alors excusé, mais pas pour les raisons que les supporters espéraient. En effet, c'est au sujet de la piètre performance face à Southampton que Pep Guardiola a fait son mea culpa. «Sorry, but not sorry», peut-on lire sur la Une du Daily Star.

Le Barça a les cartes en mains pour l'avenir d'Ansu Fati.

Le FC Barcelone voit en Ansu Fati l'avenir du Barça. Le fait de lui avoir donné le numéro 10 de Lionel Messi est une grande preuve de la confiance qu'on lui accorde. Forcément, le club catalan veut blinder sa pépite au plus vite. Et Sport dévoile dans son édition de ce dimanche l'existence d'une clause secrète qui va permettre aux dirigeants barcelonais de prolonger unilatéralement son contrat jusqu'en 2024 sous réserve de notifier la décision au plus tard le 15 juin 2022. Une possibilité que le club catalan s'est octroyée en versant au joueur la somme de 55 500 euros pour la reconnaissance de ce droit unilatéral. Ou comment assurer ses arrières.

La Juventus attend la décision de la Joya

Avec le départ de Cristiano Ronaldo, la Juventus a fondé de grands espoirs en Paulo Dybala. Problème, son contrat se termine l'été prochain et ce dernier tarde à prolonger. Pour l'heure, ça coince encore au niveau du salaire alors qu'une proposition de prolongation jusqu'en 2025 a déjà été transmise au clan argentin. «Signe toi-même Dybala !», s'exclame Tuttosport. La Joya a les cartes en main et la Vieille Dame souhaiterait que le principal concerné prenne sa décision rapidement.

Plus d'infos

Commentaires