Le PSG discute avec Keylor Navas pour une résiliation !

Le club de la capitale et le portier costaricien discutent d'une résiliation de son contrat. Dans le même temps, l'ancien du Real Madrid négocie aussi avec Naples.

Keylor Navas sous les couleurs du Paris Saint-Germain
Keylor Navas sous les couleurs du Paris Saint-Germain ©Maxppp
La suite après cette publicité

C'est vraisemblablement la fin de l'aventure Navas à Paris. Christophe Galtier avait prévenu cet été que cette saison, il n'y aura pas de rotation, et c'est Gigi Donnarumma qui commence en tant que numéro 1 : « j'ai fait un choix en nommant Gigio (Donnarumma) numéro 1, et Keylor (Navas) numéro 2. Je n’ai pas de repères par rapport à la saison dernière. Les séances se passent bien. Gigio semble épanoui et c’est normal, et c’est évidemment plus compliqué pour Keylor ».

Depuis des semaines déjà, l'ancien portier du Real Madrid semble intéresser Naples, équipe très chaude pour lui offrir le poste de gardien titulaire. Selon nos informations, le vétéran négocie actuellement avec Paris pour que son contrat soit résilié, et pouvoir s'engager plus facilement avec l'écurie de Serie A, dont les moyens restent un peu limités.

Fabian Ruiz ferait le chemin inverse

Toujours selon nos sources, le PSG pourrait bien régler un montant de 7 à 8 millions d'euros au gardien costaricien, soit environ un an de salaire sur les deux années de contrat qu'il reste au joueur, sans inclure les différentes charges et impôts. Une opération assez intéressante pour les deux parties donc, voire les trois parties puisqu'une résiliation fait aussi les affaires de Naples.

Nous pouvons vous dévoiler que les discussions avec l'équipe du sud de l'Italie sont bien entamées, autour d'un contrat de deux saisons, plus une année en option (ou trois ans ferme) avec un salaire de 4,5M€ et des bonus. Une opération qui pourrait même en débloquer une autre, puisqu'elle faciliterait l'arrivée de Fabian Ruiz, l'un des principaux objectifs de l'état-major parisien pour cette fin de marché estival. La direction napolitaine serait ainsi plus à même de laisser filer le milieu de terrain à Paris une fois que les Parisiens auront libéré Navas.

Plus d'infos

Commentaires