Coupe du Monde 2022 : le Qatar et la FIFA face à la polémique des affluences des stades

Depuis le début de la compétition, les télévisions montrent des images de stades souvent clairsemés. Pourtant, la FIFA annonce des enceintes pleines. Explications.

Al Janoub Stadium (Qatar)
Al Janoub Stadium (Qatar) ©Maxppp
La suite après cette publicité

Pas un jour ne passe sans que l’organisation du Mondial 2022 ne soit critiquée. Il y a eu la polémique des fans zones, le rétropédalage de dernière minute concernant la vente d’alcool dans les stades et hier un journaliste a démontré qu’un couac informatique permettait d’assister à un match de Coupe du monde sans avoir à payer de billet. Bref, il a beau faire 30 degrés à Doha, les Qataris sont rhabillés pour l’hiver. Et ce n’est pas fini !

La FIFA annonce des affluences supérieures aux capacités des stades

Si vous avez suivi les premières rencontres de cette Coupe du Monde, un détail vous a sans doute frappé : les stades sont clairsemés. Lors du match d’ouverture entre le Qatar et l’Équateur, les tribunes s’étaient déjà bien vidées. Lundi, à l’occasion du match entre le Sénégal et les Pays-Bas, le stade Al-Thumama était loin d’afficher complet. Un constat notable quand on connaît la capacité des supporters hollandais à remplir toute une enceinte pour soutenir les Oranjes.

Dans son édition du jour, L’Équipe nous apprend également que le speaker du match Argentine-Arabie Saoudite a annoncé une affluence de 88 012 spectateurs. Une annonce pour le moins étrange pour deux raisons : au vu des images à la télévision, il y avait des places vides et surtout la capacité du plus grand stade du Qatar est de 80 000 places… Le journal ajoute que ce surplus de spectateurs a également été annoncé pour la rencontre Sénégal-Pays-Bas. 41 721 spectateurs selon la FIFA dans une enceinte dotée de 40 000 places seulement.

Des sièges vides malgré une vente record de billets

Même constat pour le Guardian qui révèle que la FIFA a, comme par magie, actualisé la capacité des stades qataris sur sa page officielle ces dernières heures. Pourquoi un tel changement soudain ? Pour se justifier, la FIFA a fait savoir que la capacité de ces enceintes pouvait être augmentée de plusieurs milliers de places en mode « événement » selon L’Équipe. Mais alors comment expliquer touts ces sièges vides alors que la FIFA annonce des stades pleins et que pas moins de 3 millions de billets ont été vendus (plus qu’en 2018) ?

Pour le Guardian, l’absence des personnes ayant acheté ces tickets est sans doute la principale raison. Ce que L’Équipe tend à confirmer en expliquant que la plupart des billets sont générés de manière digitale, rendant ainsi très difficile la revente à des personnes présentes au Qatar. Enfin, le quotidien français rappelle que la FIFA annonce ses affluences en se basant sur les billets vendus, et non sur le comptage réel des spectateurs dans le stade.

Plus d'infos

Commentaires