Coupe du Monde 2022, Qatar : un nouveau couac monumental fait scandale

Par Dahbia Hattabi
3 min.
Coupe du Monde 2022, Qatar : un nouveau couac monumental fait scandale @Maxppp

Pays hôte de la Coupe du Monde 2022, le Qatar est la cible de nombreuses critiques. Hier, de nouveaux couacs dans l'organisation ont fait jaser.

La suite après cette publicité

Après seulement deux jours de compétition, la Coupe du Monde au Qatar continue d'être au centre de nombreuses critiques. Après l'interdiction de la vente d'alcool, la polémique liée au brassard, la question des Droits de l'Homme ou encore la climatisation qui tourne à plein régime, c'est à présent la billetterie qui est au coeur des débats. Plusieurs couacs ont eu lieu depuis le début du tournoi. Cela a commencé dimanche lors du match d'ouverture opposant le Qatar à l'Equateur. The Sun explique que le speaker du stade a annoncé que 67 000 spectateurs étaient présents dans les tribunes.

Etonnant car l'Al Bayt Stadium a une capacité maximale de 60 000 personnes. Hier, même chose à l'Al Thumama Stadium. Théâtre du match entre le Sénégal et les Pays-Bas (0-2), l'enceinte a une capacité d'accueil de 40 000 places. Mais là encore, le speaker a annoncé que 41 721 spectateurs étaient là pour assister à la victoire des Néerlandais. Ce qui a provoqué certaines moqueries sur les réseaux sociaux où un fan hollandais a écrit : «les nouvelles règles stipulent que la participation officielle doit inclure des personnes qui aimeraient bien y être». Rien de bien méchant dans le fond.

À lire Comment Regragui a essayé de convaincre Guendouzi de jouer pour le Maroc

Des spectateurs sont entrés gratuitement au stade

En revanche, le Qatar a de nouveau été pointé du doigt en ce qui concerne l'organisation. "Portes ouvertes au Sénégal - Pays-Bas : vous pouvez y accéder sans billet !", a écrit Marca ce mardi. Le quotidien espagnol a indiqué que le match avait débuté avec de nombreuses places vides dans les tribunes et que l'enceinte s'était remplie petit à petit suite à un problème informatique à l'entrée. Il a donc été possible d'entrer dans le stade sans avoir de ticket suite à une défaillance du système de billetterie et du tourniquet. Les personnes n'avaient qu'à montrer le Hayya (permis d'entée au Qatar et que l'on a si on a au moins acheté un billet pour un match du Mondial).

La suite après cette publicité

Et certaines en ont visiblement profité pour pénétrer dans les stades. Un énorme couac qui n'est pas le seul. En effet, cela a aussi été le cas lors du match entre l'Angleterre et l'Iran, organisé au Khalifa International Stadium. Le problème informatique, lié notamment à l'application mise en place par la FIFA pour tout ce qui concerne la billetterie, a provoqué l'ouverture de toutes les portes du stade. Les organisateurs ont tenté de gérer en essayant de voir qui détenait un billet ou non. Mais cela était visiblement trop compliqué et beaucoup ont pu accéder au stade sans avoir pourtant de précieux sésame. The Sun raconte d'ailleurs que certains supporters anglais, qui avaient bien acheté un ticket, ont manqué le début du match contre l'Iran (6-2) suite à la panne technique. Le Qatar et la FIFA vont devoir rapidement régler ces problèmes.

La suite après cette publicité

Plus d'infos sur...

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité