Les premiers pas séduisants d’Hugo Lloris à Los Angeles

Par Chemssdine Belgacem
3 min.
Hugo Lloris avec LA @Maxppp

Nouveau gardien du Los Angeles FC depuis trois mois, Hugo Lloris a fait ses débuts sous ses nouvelles couleurs depuis un mois. Et au bout de six matches, l’ancien international français est déjà adopté par tout le monde de l’autre côté de l’Atlantique après des débuts plutôt réussis en Californie.

Aux crépuscules d’une carrière, l’appel de l’étranger prend souvent le dessus sur l’aspect sportif. Et alors que certains joueurs ont tout gagné sur le Vieux Continent, rejoindre une destination exotique leur permet d’allier cadre de vie plaisant et pratique du football à un degré moindre de pression. En passant toute sa carrière entre Nice, Lyon et Tottenham, Hugo Lloris n’a pas garni son armoire à trophées. Pour autant, le membre le plus capé de l’histoire de l’équipe de France (145 sélections) s’est forgé une solide réputation de gardien de très haut niveau comme le prouvent ses trois nominations au Ballon d’Or (2016, 2018, 2019). Dans le même temps, le natif de Nice a glané une Coupe du monde avec les Bleus en 2018 durant laquelle il a continuellement été impérial dans ses buts.

La suite après cette publicité

Pourtant, depuis cet hiver, l’ancien portier de l’OL est allé jouer en MLS. Barré par Guglielmo Vicario et alors qu’Ange Postecoglou, le nouvel entraîneur des Spurs, a souhaité tourner la page dans les cages londoniennes, Lloris a rejoint le Los Angeles FC en janvier dernier. Le gardien de 37 ans avait donc à cœur de rejouer régulièrement au football alors que sa carrière européenne est terminée après sa retraite internationale et douze saisons passées avec la tunique de Tottenham. Bonne nouvelle, l’ancien capitaine des Bleus a eu un mois pour se préparer au mieux avec sa nouvelle équipe avant le début de la saison de MLS. Et Lloris a débuté de la meilleure des manières. Le 24 février, face au Seattle Sounders, le LAFC s’est imposé malgré le but encaissé sur penalty par le gardien gaucher.

À lire LOSC : Jonathan David fait un grand pas vers sa prochaine destination

9 buts encaissés en 6 matches

«Son premier match a été très propre, avait d’ailleurs déclaré l’entraîneur du LAFC, Steve Cherundolo. Des arrêts importants. Juste un coup sûr pour nous. Un sentiment de sécurité quand il est là. Il s’appuie sur des années et des années d’expérience à jouer à un niveau élevé. Sa prise de décision sur le ballon va nous rendre bien meilleurs.» Et alors que l’intéressé avait affirmé qu’il était venu en respectant ce championnat qu’il ne connaissait pas, le respect lui a été contraint dès son deuxième match avec une claque reçue sous la neige battante de Salt Lake City (3-0). Salué par la presse américaine pour ses qualités de relance et son côté félin sur sa ligne, l’ancien de Tottenham a sûrement réalisé son meilleur match face à Kansas pour sa troisième rencontre de l’autre côté de l’Atlantique.

La suite après cette publicité

Effectuant sept arrêts et écœurant ses adversaires, Lloris est allé chercher son premier clean sheet lors de ce nul vierge (0-0). Par la suite, le numéro 1 du LAFC n’a rien pu faire lors de la défaite à Minnesota (2-0) mais a été tranquille lors du carton des coéquipiers de Denis Bouanga face à Nashville (5-0). Ce samedi face au Colorado Rapids, l’ex-international des Bleus a été impuissant sur les trois buts qu’il a encaissés dont un sacré coup-franc aux 20 mètres. En somme, au bout de six matches, le nouveau portier du Los Angeles FC réalise des débuts intéressants aux États-Unis. En adéquation avec la culture américaine comme il l’a déjà confié à de moultes reprises, l’ancien Lyonnais a semble-t-il trouvé un équilibre sportif et personnel du côté d’Hollywood Boulevard. Et alors qu’il semble que son grand ami Olivier Giroud devrait le rejoindre d’ici peu, l’idylle est bien partie pour durer !

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité