Qualifs Euro U21 : les Bleuets dominent la Serbie et s'envolent en tête du groupe

Par Hanif Ben Berkane
2 min.
Qualifs Euro U21 : les Bleuets dominent la Serbie et s'envolent en tête du groupe @Maxppp

Les Bleuets ont conforté leur première place du groupe H des qualifications pour l'Euro U21 grâce à leur victoire face à la Serbie (2-0).

L'équipe de France espoir avait l'occasion de distancer un peu plus l'Ukraine lors de ces qualifications pour l'Euro U21 en s'imposant ce jeudi face à la Serbie. Leaders de leur groupe et toujours invaincus dans cette campagne, les Bleuets se présentaient avec une équipe qui a de quoi faire saliver bons nombres de nation. En plus du trio offensif Kalimuendo-Gouiri-Ngoumou, Sylvain Ripoll, le coach, décidait d'aligner Camavinga-Thuram et Caqueret dans l'entrejeu alors que Wesley Fofana, Badiashile ou encore Pierre Kalulu protégeaient la cage de Meslier.

La suite après cette publicité

Face à une équipe serbe qui devait s'imposer pour se rapprocher des premières places, les Français dominaient très largement la rencontre. Au-dessus techniquement et physiquement, les coéquipiers d'Eduardo Camavinga ne parvenaient, cependant, pas à se montrer dangereux. La faute à un manque de précision dans le dernier geste à l'image de Kalimuendo (24e). Mais à force de dominer de la tête et des épaules ce match, les Bleuets finissaient par ouvrir le score logiquement. C'est le Niçois Kephren Thuram qui reprenait de la tête un bon centre du Champion d'Italie Pierre Kalulu (1-0, 42e).

À lire Achraf Hakimi souligne le caractère du PSG

Des Bleuets largement au dessus

Au retour des vestiaires, les Bleuets revenaient avec les mêmes intentions et continuaient de pousser pour tenter de mettre le second but. La Serbie, qui voyait plusieurs joueurs entrer à la mi-temps pour inverser le cours du match, ne parvenait pas à se montrer dangereux au contraire de la France qui faisait le break à l'heure de jeu. Après une récupération d'Eduardo Camavinga, Amine Gouiri s'en allait seul au but et ne tremblait pas au moment de conclure (2-0, 60e).

La suite après cette publicité

Avec cette avance de deux buts, les hommes de Sylvain Ripoll géraient tranquillement la fin de rencontre et finissaient donc par s'imposer très logiquement. Et le score aurait pu être plus sévère si Mohamed-Ali Cho avait été plus réaliste devant le but (75e, 78e, 80e). La France, en tête, prend six points d'avance sur l'Ukraine qui a un match en moins et voit la qualification pour l'Euro s'approcher à grands pas.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité