Anderlecht : la polémique Thorgan Hazard enfle en Belgique

Par Dahbia Hattabi
4 min.
Thorgan Hazard en Belgique @Maxppp

Après plusieurs années de bons et loyaux services au Borussia M’Gladbach puis au Borussia Dortmund, Thorgan Hazard est retourné dans sa Belgique natale au mercato d’été. Le Diable Rouge évolue à présent à Anderlecht, où il a été au centre d’une polémique.

En 2023, les frères Hazard sont passés par toutes les émotions. C’est typiquement le cas d’Eden (33 ans), qui a fait ses adieux à la sélection belge, au Real Madrid et au football. L’aîné de la famille a décidé qu’il était temps de passer à autre chose, lui qui passe beaucoup de temps en famille et pratique certains sports comme le golf. Récemment, il a officialisé son arrivée dans la Kings League. Son petit frère, Kylian (28 ans) a, lui, vécu un moment très compliqué puisqu’il s’est gravement blessé lors d’un match de présaison entre Molenbeek et le Standard de Liège (rupture du ligament croisé antérieur et lésion du ménisque latéral). Sur le flanc, il n’a pas encore joué de la saison et n’a pas croisé la route de son frère Thorgan (31 ans).

La suite après cette publicité

De retour à la maison

Ce dernier a fait son grand retour en Belgique après plusieurs années passées en Allemagne. Là-bas, il a su conquérir le cœur des supporters du Borussia Mönchengladbach puis celui des fans du Borussia Dortmund. Mais l’an dernier, il a connu un passage un peu plus compliqué avant d’être envoyé en prêt six mois du côté du PSV Eindhoven, où il a marqué 2 buts en 13 apparitions toutes compétitions confondues. Une fois le mercato d’été venu, le natif de La Louvière est finalement rentré au pays puisqu’il a signé un contrat de trois ans (+1 an en option) avec Anderlecht. Passé par Zulte-Waregem par le passé, l’ancien joueur de Lens s’est donc lancé dans une nouvelle aventure en Jupiler League.

À lire Anderlecht : terrible nouvelle pour Thorgan Hazard !

Mais c’est un joueur plus expérimenté et sûr de ses forces qui a fait son come-back. Cette saison, l’international belge (47 sélections, 9 buts) a participé à 22 rencontres toutes compétitions confondues dont 17 dans la peau d’un titulaire. En ce qui concerne sa ligne de statistiques, il a trouvé le chemin des filets à 4 reprises. Il a aussi délivré 4 passes décisives chez les Mauves. Au-delà des chiffres, le retour de Thorgan Hazard n’est pas passé inaperçu. Le joueur né en 93 a parfois surpris. Cela a été le cas le 18 février lors de la victoire 4 à 1 face à Saint-Trond. Il a célébré son but en imitant un oiseau. En effet, il a voulu rendre hommage à l’une de ses perruches récemment décédée.

La suite après cette publicité

Il s’est fait remarquer

« On avait trois oiseaux à la maison, mais il y en a un qui est décédé cette semaine. Toto, c’était une perruche qu’on avait sauvée quand j’étais à Dortmund. Mes enfants m’ont demandé de lui dédier un but. C’est eux qui choisissent mes célébrations. Comme ça, vous savez pour les prochaines », avait-il expliqué. La semaine précédente, il s’était fait remarquer en envoyant un arbitre à l’hôpital après lui avoir tiré dans le visage, sans que cela soit volontaire bien évidemment. Samedi, Hazard, qui veut toujours participer à l’Euro 2024 avec la Belgique, a de nouveau eu la vedette lors du match face à Antwerp (victoire 1-0). Mais cette fois-ci, on peut parler d’une polémique.

Après un duel disputé à la 40e, Owen Wijndal, qui a chuté, s’est relevé et a adressé quelques mots à Hazard. Puis, le défenseur lui a donné un très léger coup de tête. Mais le Belge s’est effondré au sol devant le quatrième arbitre, qui était intervenu. Après intervention de l’assistance vidéo, Wijndal a été expulsé. Depuis, cette action fait couler de l’encre en Belgique. L’entraîneur d’Anvers, Mark Van Bommel a confié : «en premier lieu, je trouve que Thorgan Hazard devait recevoir un carton jaune. Ça aurait tout réglé. Mais derrière, Owen donne l’opportunité au VAR de le sanctionner. C’est comme ça. Après, la vidéo peut repasser plusieurs fois l’image, et ça a l’air plus sévère qu’à vitesse réelle.»

La suite après cette publicité

Au centre des débats

Il poursuit : «mais c’est Owen qui leur donne l’occasion de le faire (…) Quand vous faites ce geste de la tête, vous vous exposez à ça. Ce n’est pas bon. Mais vous savez, j’ai aussi reçu un carton rouge… ou six dans ma carrière pour des choses encore plus stupides. C’est juste malin de sa part (de Thorgan Hazard). On peut considérer ça antisportif, mais non, ce n’est pas le cas. Dans ces Playoffs, ce qui compte, c’est de gagner.» Toby Alderweireld, lui, a été moins bavard et a lâché un "no comment" quand on lui a posé la question sur l’attitude du frère d’Eden Hazard. La presse locale n’est pas fan non plus de son comportement.

Walfoot a écrit à son sujet : «cet Anderlecht-là est devenu bien plus roublard, et le geste peu fair-play de Thorgan Hazard l’a bien prouvé. Une chose est claire : il faudra se lever tôt pour battre ces Mauves.» Le soir se demande s’il s’agit de la «Commedia dell’arte ou d’un attentat». Malgré tout, il a quelques soutiens dont son coéquipier Theo Leoni. «La phase du carton rouge ? Je n’ai pas vu, mais Thorgan (Hazard) n’est pas un simulateur. Il y a la VAR, s’ils estiment qu’il y a rouge je leur fais confiance.» De son côté, le principal intéressé n’a pas réagi. Il continue son petit bonhomme de chemin tranquillement en Belgique, où son retour ne passe pas inaperçu.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité