Lokomotiv Plovdiv : Christian Gomis, l'expatrié qui rêve d'enfin s'imposer en France

Obligé de quitter la France pour lancer sa carrière en professionnel, Christian Gomis fait désormais partie des tauliers du Lokomotiv Plovdiv (D1 bulgare). Le jeune défenseur central, passé par le PSG, s'est confié à Foot Mercato sur sa vie loin de l'Hexagone, tout en évoquant sans détour un avenir qu'il espère radieux dans le monde du football.

Christian Gomis en action avec le Lokomotiv Plovdiv
Christian Gomis en action avec le Lokomotiv Plovdiv ©Maxppp

« Le fait d'être livré à moi-même m'a beaucoup appris. » Par ces termes, Christian Gomis (23 ans) illustre parfaitement le chemin parcouru et sa progression observée depuis qu'il a quitté les Yvelines (Île-de-France). Milieu de terrain de formation, le natif de Dakar (Sénégal) fait aujourd'hui les beaux jours du Lokomotiv Plovdiv, en première division bulgare, en tant que défenseur central. Du Stade Vernolitain, club de sa ville, à l'ASD Cordenons (Serie D), en Italie, en passant par la N3 (Les Mureaux, Pacy Ménilles, l'ÉF Bastia) et surtout par le PSG II, le n°4 de la Lauta Army en a vu de toutes les couleurs avant de découvrir le monde professionnel en Bulgarie.

La suite après cette publicité

Un univers qu'il aurait peut-être pu découvrir plus tôt, avant d'arriver au PSG (où il était compliqué de se faire une place), si l'histoire en avait décidé autrement. « Après Les Mureaux, j'ai fait un test à l'Atalanta Bergame. Ils étaient intéressés par moi, tout était bon, je devais signer, mais à cause d'un problème administratif, je n'ai pas pu signer là-bas », se souvient Christian Gomis, doté d'une bonne technique pour sa grande taille (1,96m) et d'un mental de guerrier, lui qui reconnaît avoir progressé notamment mentalement.

« L'ambiance est incroyable, les gens aiment le foot »

Peu importe, pas de regrets pour Christian Gomis, qui s'épanouit désormais dans l'est européen. «Ça se passe bien, j'ai réussi à m'y imposer en tant que titulaire (6 mois après son arrivée, NDLR). J'ai une vraie confiance ici, j'ai tout ce qu'il faut pour me plaire. L'ambiance est incroyable, les gens aiment le foot. À Plovdiv (deuxième ville du pays, doté d'un stade de 20 000 places, NDLR), il y a pas mal de monde à chaque match, peu importe l'adversaire. C'est agréable. Surtout contre les gros, Ludogorets ou le CSKA Sofia. », constate-t-il alors que le Lokomotiv Plovdiv dispute les play-offs pour à nouveau tenter de se qualifier pour la Ligue Europa Conférence.

Christian Gomis avec le Lokomotiv Plovdiv

Une compétition lui ayant d'ailleurs offert sa première expérience en coupe d'Europe, en août dernier, en qualifications (élimination contre Copenhague au 3ème tour préliminaire de Ligue Europa Conference)... et qui lui donne forcément des idées pour l'avenir. « Jouer l'Europe régulièrement ? C'est une motivation, surtout quand on y a goûté, ça donne envie de la jouer chaque année. C'est un objectif à terme, ça serait avec plaisir pour poursuivre ma progression », confie Christian Gomis, qui assure avoir fait le bon choix en prolongeant l'aventure bulgare d'une saison l'été dernier. « On a accroché une qualif' en C4. C'était ma première expérience sur la scène européenne. J'ai beaucoup pris en maturité. »

Gomis rêve d'un retour en France et de la sélection sénégalaise

Celui qui a disputé 32 matchs depuis le début de la saison 2021-2022 (1 but et 2 passes décisives en prime), réputé dans le groupe pour sa discrétion et son calme, estime d'ailleurs qu'il serait temps pour lui de franchir une étape dans sa jeune carrière, et ce alors que son contrat expire en juin prochain avec le Lokomotiv. « On est actuellement en train de discuter pour une éventuelle prolongation, mais il n'y a pas encore d'accord. Je prendrai ma décision au moment venu. Mais revenir en France fait partie de mes envies. C'est mon pays. Forcément, j'ai envie de revenir en France », affirme Christian Gomis, dont l'agent prospecte pour un potentiel retour dans l'Hexagone.

Comme il l'a aussi rappelé à Foot Mercato, l'ancien joueur du PSG possède un rêve ultime à atteindre dans sa carrière : porter le maillot des Lions de la Téranga. « La sélection me fait rêver. Je suis né au Sénégal, ça serait une fierté pour moi. C'est mon objectif du moment », confesse-t-il, même si, pour l'instant, aucune prise de contact n'a eu lieu entre le défenseur central et la Fédération sénégalaise. En attendant de savoir s'il pourra enfin exprimer son talent au plus haut niveau en France, Christian Gomis entend terminer la saison en fanfare en Bulgarie. Tout cela valait bien le coup de quitter le nid pour se donner les moyens de ses ambitions.

Plus d'infos

Commentaires