PSG, Liverpool, Borussia Dortmund: Alan Varela a des courtisans

Par Sebastien Denis
2 min.
Alan Varela en action avec le FC Porto face au Barça en Ligue des Champions @Maxppp

Arrivé à Porto l’été précédé d’une solide réputation, le milieu argentin Alan Varela explose avec le club portista aussi bien en championnat qu’en Ligue des Champions. De quoi faire saliver de nombreux clubs européens qui veulent déjà mettre la main sur l’une des révélations de la saison en Europe.

Ce n’est un secret pour personne, les clubs portugais sont passés maîtres dans l’art de débusquer de grosses promesses argentines pour les mettre en valeur et les revendre à prix d’or. C’est typiquement ce qu’il se passe avec Alan Varela, le milieu de terrain défensif du FC Porto. Le club portista, qui a acheté l’international U20 à Boca Juniors contre un chèque de 8 M€ (+ 3 M€ de bonus) et pour 5 ans, se frotte les mains. Non seulement il sait qu’il va réaliser une forte plus-value dans les mois à venir, mais en plus, il profite des talents d’Alan Varela qui éclabousse de son talent le championnat portugais et la Ligue des Champions.

La suite après cette publicité

Le milieu de terrain d’1m77 est pétri de qualités et extrêmement polyvalent. Agressif dans le bon sens du terme, fort à la récupération du ballon, il excelle dans la distribution du ballon où sa patte droite est dévastatrice que ce soit pour effectuer des transversales où pour délivrer des ouvertures ultras précises grâce à une vision du jeu très supérieur à la moyenne. Le natif d’Isidro Casanova, aujourd’hui âgé de 22 ans, est également très solide et n’a pas eu de problème pour s’adapter au football européen. Avec 30 matches disputés depuis son arrivée en août dernier (quasiment tous en tant que titulaire), Alan Varela est rapidement devenu le chouchou des supporters.

À lire Vidéo, Liverpool : quand Jürgen Klopp lance un chant en l’honneur de son successeur

Le nouveau Javier Mascherano ne manque pas de courtisans

Ces performances en Ligue des Champions (élu joueur du match pour son premier match de C1 face au Shakthar en septembre dernier et le 21 février lors de FC Porto-Arsenal où il a écoeuré les Gunners) mais aussi le week-end dernier lors du match au sommet du championnat face au Benfica (3 occasions créées, 94 % de passes réussies, 3 tacles réussis sur 3, 5 ballons récupérés) ont impressionné les plus grands clubs d’Europe qui lui font la cour depuis son arrivée à Porto.

La suite après cette publicité

À l’heure actuelle, ils sont trois s’être concrètement manifestés pour tenter de recruter celui qui est déjà surnommé en Angleterre, le nouveau Javier Mascherano. Selon nos informations, il s’agit de Liverpool, du Borussia Dortmund et du PSG. Mais comme souvent avec les clubs portugais, cela va coûter très cher puisque le FC Porto réclame 70 M€, soit le montant de sa clause libératoire. De son côté, Boca Juniors se frotte les mains puisque les Xeneize ont négocié un pourcentage à la revente sur celui dont on n’a pas fini d’entendre parler.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité