Real Madrid : Takefusa Kubo va encore devoir se trouver un nouveau club

Recruté par le club merengue en 2019, le milieu offensif japonais enchaîne les prêts infructueux. Et cet été, il risque encore de devoir changer d'air.

Takefusa Kubo en action avec Getafe
Takefusa Kubo en action avec Getafe ©Maxppp
La suite après cette publicité

Présent dans les 100 nommés pour le Golden Boy 2021, Takefusa Kubo (20 ans) est, sauf miracle, sûr de ne pas remporter ce prestigieux trophée. Car le Japonais du Real Madrid enchaîne les échecs depuis que la Casa Blanca l’a recruté en 2019. Arrivé dans la capitale espagnole, l’ancien pensionnaire du FC Barcelone avait été immédiatement prêté à Majorque. L’objectif des Merengues était clair : envoyer la jeune recrue s’aguerrir dans une équipe moins huppée en vue d’un retour dans un ou deux ans.

Aux Baléares, le Nippon a réalisé une première saison prometteuse en Liga. Auteur de 4 buts et 5 passes décisives en 35 matches à 18 ans, Kubo semblait enfin parti pour confirmer les espoirs placés en lui. Malheureusement pour lui, Majorque a terminé la saison 2019/2020 à la 19e place du classement. Impossible donc pour Kubo de rester dans un club relégué en deuxième division. Madrid l’a alors envoyé du côté de Villarreal.

Des échecs à répétition

Un choix qui semblait judicieux. Le Sous-marin jaune est un candidat régulier au top 6 de Liga (excepté une 14e place en 2018/2019) et possédait l’avantage de jouer une coupe d’Europe, la Ligue Europa. Une compétition dans laquelle le Nippon a réussi à inscrire 1 but et faire 5 passes décisives en 5 apparitions. Mais en Liga, le bilan est moins flatteur. Titularisé à seulement 2 reprises en 13 matches (0 but), le natif de Kanagawa a forcé le Real Madrid à casser son prêt.

Direction Getafe où il a certes disputés plus de rencontres (8 titularisations en 18 matches, 1 but, 1 assist), mais sans que cela soit suffisant pour émerveille le monde. La saison 2020/2021 terminée, Kubo est donc rentré à Madrid. Et encore une fois, il a de fortes chances de devoir se trouver un nouveau club. Il faudra tout de même attendre de connaître la position de Carlo Ancelotti à son sujet, mais plusieurs clubs se sont positionnés pour l’accueillir.

AS révèle que Majorque, promu en Liga, rêverait d’un retour du Japonais. Sur le papier, tout semble réuni pour relancer le joueur. Il retrouverait un club et un effectif qu’il connaît bien et avec laquelle il a été bon. À noter cependant que l’Espanyol et le Betis sont également intéressés. Que décidera le Real Madrid avec son élément sous contrat jusqu’en 2024 ? La question se pose car Marca indiquait fin mai que la Casa Blanca ne serait plus trop partante pour prêter à tout-va ses jeunes éléments et privilégierait des transferts secs. Affaire à suivre.

Plus d'infos

Commentaires