Le coup de pression d'Ole Gunnar Solskjaer aux «boudeurs», l'heure est aux règlements de compte au Barça

L'avertissement d'Ole Gunnar Solskjaer à Van de Beek, Ronald Koeman se lâche sur la direction du Barça, Pep Guardiola encense Jürgen Klopp, retrouvez dans votre revue de presse Foot Mercato les dernières informations de la presse sportive européenne.

la revue de presse du 2 octobre 2021
la revue de presse du 2 octobre 2021 ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le coup de pression d'Ole Gunnar Solskjaer

Donny van de Beek commence à perdre patience. Arrivé à Manchester United en 2020 pour la somme de 40M€ avec l'étiquette de grand espoir du football européen, le joueur de 24 ans n'est que l'ombre de lui-même en Angleterre. La faute à un temps de jeu quasi inexistant sous les ordres d'Ole Gunnar Solskjaer. Une fois de plus sur le banc face à Villarreal mercredi en Ligue des Champions (2-1), l'intéressé n'a cette fois-ci pas sur contenir sa colère. En conférence de presse, le tacticien norvégien a lancé un avertissement aux «boudeurs». «J'ai une équipe d'internationaux et si nous voulons réussir, nous avons besoin d'énergie positive, pas de boudeurs», a-t-il lâché. «Ferme ton clapet», titre le Daily Star. Ambiance.

Ronald Koeman lâche prise

Entre Ronald Koeman et le FC Barcelone, l'histoire semble être arrivée à son terme. Le choc face à l'Atlético de Madrid ce samedi soir pourrait être son dernier sur le banc catalan. En conférence d'avant-match, le tacticien néerlandais s'est lâché avec quelques punchlines qui devraient faire bondir sa direction. «Règlements de comptes», titre d'ailleurs le quotidien espagnol AS en ce samedi matin pour résumer la situation. «L'équipe, telle qu'elle est aujourd'hui, sera la même dans trois mois. Les jeunes peuvent être récupérés. On parle toujours du système, mais ce n'est pas le système. Donc, si nous n'avons pas de vrais ailiers, nous devons chercher des arrières latéraux. Si j'ai de l'argent, j'ai encore Messi ici. Et j'aurais aussi d'autres joueurs pour jouer le meilleur système et dominer», a-t-il lâché.

La belle déclaration de Guardiola à Klopp

Du respect. Et de l'admiration. C'est ce qu'éprouve Pep Guardiola vis-à-vis de son homologue Jürgen Klopp. Avant le choc entre Liverpool et Manchester City dimanche dans le cadre de la 7ème journée de Premier League, le tacticien des Citizens a eu des propos élogieux envers son adversaire. «Jürgen Klopp et ses équipes m'ont aidé à être un meilleur manager. Il m'a mis à un autre niveau», a-t-il déclaré. L'intéressé appréciera certainement.

Plus d'infos

Commentaires