Ligue 1 : Lens s’impose à domicile contre un Lyon plus séduisant

Par Chemssdine Belgacem
3 min.
Les joueurs du RC Lens  @Maxppp

Au terme d’une rencontre très plaisante à regarder, l’Olympique Lyonnais a concédé une nouvelle défaite sur la pelouse du RC Lens. Pourtant, les Gones, sous la houlette d’un Pierre Sage qui a été intéressant dans ses choix, ont montré un visage qui est assez encourageant pour la suite. De leur côté, les Artésiens ne sont plus qu’à deux points du podium pour le moment.

Depuis le début de saison, tout va trop vite à Lyon. Alors que Laurent Blanc avait été à la tête de l’OL jusqu’à la fin de l’été, Fabio Grosso l’avait remplacé sans grand succès. En deux mois et demi, le technicien italien s’était plus illustré avec ses choix tactiques douteux que par sa réelle patte sur son effectif, qui s’était détaché de lui sur la fin. Alignant un 4-2-3-1 audacieux avec une attaque séduisante composée de Diego Moreira, Rayan Cherki, Ernest Nuamah et Alexandre Lacazette, l’intérimaire Pierre Sage avait donc fort à faire ce samedi sur la pelouse du RC Lens. Les Sang et Or, battus sèchement contre Arsenal en milieu de semaine (6-0), étaient revanchards et devaient confirmer leur regain de forme en Ligue 1 depuis plusieurs semaines désormais. Mais dès les premières minutes, le jeu a été à mettre à l’actif des Gones.

La suite après cette publicité

Visiblement plus libérés, les Rhodaniens ont affiché un visage plus que rassurant durant les 45 premières minutes de jeu. Un premier quart d’heure de qualité qui a été récompensé par l’ouverture du score de Jake O’Brien (0-1, 15e), déjà buteur lors de la seule victoire des Gones en championnat contre Rennes. De héros à zéro, il n’y a souvent qu’un pas. Le défenseur irlandais, irréprochable depuis le début de rencontre, a été fautif sur l’égalisation lensoise. En cherchant à dégager, l’ancien de Molenbeek a finalement raté son intervention. Une bévue qui a profité à Wesley Saïd, intraitable face à Anthony Lopes (1-1, 26e). Les Rhodaniens n’ont finalement pas abdiqué et Lacazette aurait même pu remettre les siens devant à l’issue d’une action collective de toute beauté (40e). Mal payés au vu de leur premier acte maîtrisé, les Lyonnais ont encore été punis au retour des vestiaires.

À lire OL-RC Lens : Brice Samba est aux anges

Un Frankowski décisif, l’OL n’a pas lâché

En effet, montrant toujours de la bonne volonté, les joueurs de Pierre Sage ont finalement été sanctionnés d’un penalty litigieux suite à un contact entre Skelly Alvero et Wesley Saïd. Entré en jeu à la mi-temps, Frankowski ne s’est pas fait prier pour punir l’OL (2-1, 52e). Malgré cette déception, les coéquipiers d’Alexandre Lacazette n’ont pas flanché. Montrant de belles idées dans le jeu, Lyon a continué de s’accrocher et Diego Moreira s’est montré menaçant contre Brice Samba (59e). Et malgré une grosse double occasion pour Lens (65e), les Gones ont continué de pousser à l’instar de cette tentative dans la surface signée Rayan Cherki (71e). Finalement, l’égalisation est encore venue sur corner et Jake O’Brien s’est offert le doublé en suivant bien au second poteau (2-2, 72e).

La suite après cette publicité

Classement live

# Équipe Pts J DIF G N D BP BC
7 Lens Lens 36 23 6 10 6 7 30 24
10 Lyon Lyon 28 23 -10 8 4 11 25 35

Tenaces durant toute la rencontre, les Lyonnais ont finalement cédé une nouvelle fois quelques secondes après leur égalisation. Trouvé sur la gauche de la surface, Frankowski, décidément déroutant pour l’arrière-garde rhodanienne, a trompé Anthony Lopes grâce à la déviation faiblarde de Dejan Lovren (3-2, 74e). Alors qu’il avait montré une force de caractère appréciable durant cette rencontre, l’OL a finalement dû baisser les armes alors que ses attaques ont été bien moins tranchantes et coordonnées alors que le RCL a verrouillé la rencontre à l’orée de la fin de rencontre. Dans le temps additionnel, Florian Sotoca a été expulsé pour un tacle agressif sur Nicolas Tagliafico (90+1e). Malgré la défaite, l’OL peut se targuer d’avoir réalisé un bon match. Malgré le goût amer de la défaite, leur huitième cette saison, les Gones ont rendu une copie encourageante alors que le 4-2-3-1 de Pierre Sage a montré des choses intéressantes. Avec ce succès assez difficile à aller chercher, les Artésiens reviennent à deux points de Monaco, troisième.

Plus d'infos sur...

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité