FC Barcelone : Xavi envoie un message terrible à Hansi Flick !

Par Max Franco Sanchez
2 min.
Xavi @Maxppp

Lors de sa dernière conférence de presse en tant que coach du Barça, Xavi s’est lâché.

L’ère Xavi est officiellement terminée. La légende du Barça et du football espagnol a dirigé son dernier match dimanche soir ; une victoire 2-1 face au Séville FC. Après un énorme feuilleton et plusieurs rebondissements concernant son avenir, il a été mis à la porte et va laisser son costume à l’Allemand Hansi Flick. Très tendu et agacé, il a profité de sa dernière apparition devant les médias pour régler ses comptes.

La suite après cette publicité

« Il n’y a pas de sensation de libération, car je voulais continuer. Ce sont des décisions du club, on les respecte, mais on pensait que tout ça n’était pas encore fini. Ce n’est pas à moi de dévoiler les raisons, je ne peux qu’accepter la décision, rien de plus », a-t-il d’abord lancé, avant d’être un peu plus incisif : « j’ai la sensation que tout ce que j’ai pu faire a créé des tremblements de terre. J’ai été pris pour cible ».

À lire Le FC Barcelone met tout le monde sur la liste des transferts

Un avertissement fort à Hansi Flick

« Je n’ai pas pu travailler tranquillement et dans le calme. On avait envie de travailler, mais c’est la vie d’un entraîneur, c’est dommage. Le travail qu’on a fait dans une situation d’adversité n’a pas été valorisé. On a lutté pour des titres, on a fait un doublé. Cette saison, nous n’avons pas été à la hauteur à cause de détails, dans des matchs décisifs. Je suis triste. La situation ne va pas changer, celui qui doit s’expliquer, c’est celui qui prend la décision », a ajouté l’ancien milieu de terrain de l’écurie catalane.

La suite après cette publicité

Joan Laporta s’était brièvement expliqué ce week-end, lors de la célébration du titre de Ligue des Champions de l’équipe féminine du club : « toutes les décisions, toutes, sont pour le bien du Barça et pour le bénéfice du Barça ». Pas suffisant pour Xavi, ni pour les journalistes, visiblement. Pour conclure sa conférence de presse, l’ancien n°8 de la Roja a tenu à envoyer un message à son successeur, Hansi Flick : « qu’il sache que la situation est difficile, avec une situation financière défavorable. Il va souffrir. Il devra être patient, c’est un poste très compliqué. Je ne sais pas si le fait d’être étranger est positif ou non, ce qui le sauvera, c’est de gagner. Moi on m’a scruté à la loupe et on a créé des attentes qui ont joué contre moi, parce que j’avais fait partie d’un des meilleurs Barça de l’histoire ». Hansi Flick est prévenu.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité