JO, EdF : Sylvain Ripoll justifie la déroute face au Mexique

Sylvain Ripoll en pleine réflexion dans sa zone technique
Sylvain Ripoll en pleine réflexion dans sa zone technique ©Maxppp

L’équipe de France a vécu un début de tournoi olympique compliqué à Tokyo. Les Bleus se sont lourdement inclinés face au Mexique (4-1). Les joueurs de Sylvain Ripoll ont semblé fébriles défensivement et impuissants en attaque. Le sélectionneur tricolore a justifié cette performance par la supériorité des Mexicains, mais également par les conditions climatiques et la chaleur : « des joueurs nous ont dit qu'au bout de cinq minutes, ils ne pouvaient plus accélérer car ils étaient asphyxiés. Face à une très belle équipe, on n'avait pas de spontanéité dans les courses et on a vite senti qu'on était très limités là-dedans », a-t-il déclaré à L’Équipe.

La suite après cette publicité

Pour leur prochain match ce dimanche face à l’Afrique du Sud, l’équipe de France olympique jouera à la même heure que contre le Mexique (17h, 10h heure française). Il faudra donc faire avec des conditions semblables : « on a trois jours d'adaptation en plus. Le calendrier des Jeux nous impose des matches à la même heure, on doit trouver les ressources nécessaires pour être mobiles quand on a le ballon et répéter les courses. Sous cette chaleur-là, ça passe par des rotations », a ajouté Sylvain Ripoll.

Plus d'infos

Commentaires