Coupe du Monde 2022 : l'Uruguay et la Corée du Sud se neutralisent au terme d'un triste spectacle

L'Uruguay et la Corée du Sud se sont quittés sur un score de 0-0. Un match assez pauvre en occasions malgré deux poteaux côté uruguayen.

Luis Suarez face à la Corée du Sud
Luis Suarez face à la Corée du Sud ©Maxppp

Les quelques équipes qui n'avaient pas encore démarré leur Coupe du Monde 2022 entraient en lice aujourd'hui. C'était le cas des formations du groupe H, avec l'Uruguay et la Corée du Sud qui s'affrontaient pour cette première journée de la phase de poules. Un duel très attendu, avec une nation sudaméricaine qui arrive avec un groupe assez rajeuni par rapport aux derniers Mondiaux, et un onze titulaire dans lequel on retrouvait notamment Darwin Núñez ou Fede Valverde. A noter tout de même la présence des tauliers Diego Godin en défense et Luis Suarez à la pointe de l'attaque, alors qu'Edinson Cavani démarrait sur le banc de touche. En face, il y avait notamment Son Heung-Min comme principal danger, ou l'ancien Bordelais Hwang Ui-Jo, et un onze principalement composé de joueurs évoluant dans le championnat local.

La suite après cette publicité

La rencontre démarrait sur un rythme assez élevé. Beaucoup d'intensité, mais il faut le dire, assez peu de gestes techniques réussis, et donc peu de séquences de jeu vraiment conclues. Les Asiatiques mettaient le pied sur le cuir, mais peinaient à bouger la défense uruguayenne, solide. Peu à peu, la Celeste parvenait cependant à inquiéter son rival, à l'image de cette frappe de Valverde, non cadrée (19e), ou cette situation chaude de Darwin Núñez (22e). Les deux formations parvenaient à se frayer des chemins vers les derniers mètres, mais étaient trop maladroites dans le dernier geste. Hwang s'offrait la meilleure situation du match, jusqu'ici, mais, seul devant le portier, il expédiait le ballon au-dessus (34e). Peu avant la pause, Diego Godin expédiait le cuir, de la tête, sur le poteau gauche (43e).

Pas un grand spectacle

De quoi mettre fin à une première période finalement assez pauvre en spectacle, mais avec deux formations d'un niveau similaire, toutes deux capables, sur un éclair de génie, de faire la différence. Le deuxième acte reprenait sur un rythme et une dynamique assez similaires, avec une Corée qui avait le ballon mais qui était stérile, et un Uruguay qui tentait de jouer en transition rapide. Darwin Núñez était tout de même assez dangereux lorsqu'il passait la seconde, comme sur cette action où son centre a finalement été contré par un défenseur (63e). Dans la foulée, Cavani remplaçait Luis Suarez en pointe de l'attaque, alors que l'ancien du Barça et de l'Atlético n'avait pratiquement pas eu de situations chaudes devant.

Conséquence de l'entrée en jeu de l'ancien Parisien ou pas, l'Uruguay commençait à avoir plus de mordant, et trouvait des espaces de plus en plus facilement. Sur le flanc droit, le jeune Facundo Pellistri commençait aussi à monter en puissance, bien qu'étant un peu trop maladroit lorsqu'il mettait le ballon dans la boîte. Darwin Núñez s'essayait à la frappe lointaine, mais son enroulé filait à quelques centimètres du poteau gauche de Kim Seung-Gyu (80e), alors que Cavani était proche de dévier le ballon. Malheureux, Fede Valverde envoyait lui une mine sur le poteau (89e), faisant trembler tout le stade. Le match s'est finalement conclu sans but, et les deux équipes prennent un point en attendant le résultat du duel entre le Portugal et le Ghana à 17h.

Revivez le film du match sur notre live commenté.

Plus d'infos

Commentaires