Élections Real Madrid : l'opposant déclaré de Florentino Pérez dévoile ses intentions pour le mercato

La Casa Blanca organisera bientôt de nouvelles élections présidentielles. Et s'il n'a pas encore officialisé sa candidature, le premier opposant déclaré à Florentino Pérez, Enrique Riquelme, a dévoilé une partie de ses intentions, notamment pour le mercato.

Florentino Pérez lors d'une conférence de presse
Florentino Pérez lors d'une conférence de presse ©Maxppp

Le 1er avril dernier, Florentino Pérez, après s’être entretenu avec le conseil d’administration, a officiellement lancé le processus pour la tenue de nouvelles élections présidentielles au Real Madrid l’été prochain. Sans surprise, l’actuel président de la Casa Blanca est largement favori à sa succession et les noms de ses potentiels opposants se font rares. Mais les lignes ont un peu bougé depuis hier soir.

La suite après cette publicité

Si sa candidature n’est pas encore officielle, l’entrepreneur Enrique Riquelme s’est présenté devant les micros de la Cadena COPE et de Radio Marca pour évoquer son programme au cas où il se décide à entrer en campagne. Et sa première décision n’est pas passée inaperçue. « Zidane ne serait pas mon entraîneur. La direction sportive pense à un autre profil avec une autre stratégie. Personnellement, j’aime beaucoup Klopp et Raul. Raul fait du bon travail. Ce serait le mettre en avant… »

Chaud pour faire revenir CR7

La question du coach évoquée, Riquelme a ensuite abordé le thème essentiel pour convaincre les socios merengues de voter pour lui : le mercato. À commencer par le cas Erling Haaland. « Mon potentiel directeur sportif a parlé avec Mino Raiola mercredi dernier. Nous nous sommes simplement renseignés sur la situation d’Haaland et Raiola nous a répondu. Ils vont obtenir un prix très intéressant pour le Borussia Dortmund. Raiola ne nous a pas réclamé 20 M€ pour lui et 20 M€ pour le père du joueur », a-t-il précisé, pour répondre aux rumeurs sur les demandes stratosphériques du clan Haaland sorties par la presse catalane.

Puis ce fut au tour du dossier CR7. « J’ai mis sur la table la possibilité de faire revenir Cristiano Ronaldo parce qu’il a symbolisé beaucoup de choses pour le football et le Real Madrid. Il n’y a pas de joueurs jeunes ou vieux. Il n’y a que des joueurs bons ou mauvais. » Et Mbappé ? « Bien sûr que je recruterais Mbappé, c’est un grand joueur. Mais il faut voir l’état des finances du club ». Enfin, Riquelme conserverait Sergio Ramos. « Prolonger Ramos ? Ça dépend. C’est un grand joueur madridista, qui incarne les valeurs de ce club. Pourquoi pas ? S’il gardait le même salaire, je le prolongerais. » Tout un programme !

Plus d'infos

Commentaires