Qualifs Mondial 2022 : la Suisse marche sur la Bulgarie et envoie l'Italie, tenue en échec en Irlande du Nord, en barrages

Incapable de gagner en Irlande du Nord (0-0), l'Italie devra passer par la case barrages pour espérer se qualifier à la Coupe du monde 2022. Car la Suisse a cartonné la Bulgarie (4-0), terminant en tête du groupe C de ces éliminatoires. Dans les autres rencontres de la soirée, Harry Kane a inscrit un quadruplé lors de la balade de l'Angleterre à Saint-Marin (10-0), alors que la Pologne, barragiste, s'est inclinée contre la Hongrie (1-2) et que le Danemark a terminé sur une mauvaise note en Écosse (0-2).

Xherdan Shaqiri et les siens célèbrent un but contre la Bulgarie
Xherdan Shaqiri et les siens célèbrent un but contre la Bulgarie ©Maxppp

La 10ème et dernière journée des éliminatoires pour la Coupe du monde 2022 se poursuit et continue de réserver son lot de surprises. Car après le Portugal, c'est au tour de la Squadra Azzurra de tomber de haut et d'être envoyée en barrages. Alors que l'Italie et la Suisse n'ont pas réussi à se départager vendredi (1-1) dans la bataille pour la 1ère place du groupe C, les deux sélections s'affrontaient à distance ce lundi. En déplacement en Irlande du Nord, la troupe de Roberto Mancini, qui a effectué 2 changements en alignant d'entrée Tonali et Berardi, tous deux auteurs de 2 entrées en jeu remarquées contre la Nati, a beaucoup déçu à Belfast (0-0).

La suite après cette publicité

La Suisse de Shaqiri déroule et condamne l'Italie

Comme tétanisée par l'enjeu, la Squadra Azzurra a affiché un visage très timoré face à une vaillante nord-irlandaise. Hormis trois tentatives cadrées signées Lorenzo Insigne (8e, 28e, 52e), l'Italie a longtemps dominé stérilement les débats, alors que Gianluigi Donnarumma était lui contraint de sauver les siens (50e). Les Italiens ont clairement joué à se faire peur (81e), à l'image d'une sortie manquée du gardien du PSG (90e), sans pour autant véritablement se montrer dangereux, et encore moins à faire la différence. Les mauvais souvenirs liés à la non-participation au Mondial 2018 reviennent au galop dans les esprits transalpins. L'Italie fera partie des 12 barragistes qui espèrera faire partie des 3 chanceux à décrocher sur le fil son ticket pour le Qatar, en 2022. Car, dans le même temps, la Nati a fait le travail avec brio sur ses terres contre la Bulgarie (4-0).

La Suisse a d'abord eu du mal à rentrer dans son match avant de faire preuve d'un cruel manque de précision dans le dernier geste à de nombreuses reprises. Il fallait attendre le retour des vestiaires pour voir la Nati ouvrir le score grâce à une tête de Noah Okafor, grâce à un ballon déposé de Xherdan Shaqiri (48e). Si le joueur de l'OL est ensuite passé proche du break, échouant sur le poteau (55e), Ruben Vargas n'a lui pas tremblé deux minutes plus tard (57e), sur un bon service de Mario Gavranovic, qui s'est vu refuser un but pour une position de hors-jeu (64e). Frustré lui aussi par un drapeau levé, Cedric Itten a finalement inscrit le 3ème but tant attendu par le public de la Swissporarena (72e) avant que l'excellent Remo Freuler, sur un service de son capitaine Shaqiri, ne scelle ce large succès (90e+1). Après une prestation aboutie, les hommes de Murat Yakin, invaincus, comme l'Italie, dans ces éliminatoires, terminent en tête du groupe C et valident leur qualification directe loin d'être volée pour la Coupe du monde 2022.

Kane et les Three Lions écrasent Saint-Marin, la Pologne déçoit encore

Invaincue et en tête du groupe I devant la Pologne, l'Angleterre n'avait besoin que d'un nul, ce lundi à Saint-Marin, pour valider son billet pour le Qatar. Sans surprise, les hommes de Gareth Southgate ont déroulé face à la modeste 210ème et dernière nation au classement FIFA (8-0). Harry Maguire a ouvert les hostilités de la tête (6e), avant que Bukayo Saka ne provoque le but du break de Filippo Fabbri contre son camp (15e). Harry Kane, auteur d'un quadruplé au San Marino Stadium, est devenu le meilleur buteur de l'histoire des Three Lions sur une année civile (16 réalisations), prenant au passage la tête du classement des buteurs de ces éliminatoires devant Memphis Depay. Après avoir inscrit un triplé en 45 minutes quelques jours plus tôt contre l'Albanie, le buteur de Tottenham n'a eu besoin que de 42 minutes pour faire trembler le chemin des filets à 4 reprises.

Emile Smith Rowe, titulaire pour la première fois en sélection, a lui aussi participé à la fête (58e), inscrivant son premier but avec les Three Lions, tout comme Tyrone Mings (69e). Tammy Abraham (78e) et Bukayo Saka (79e) ont parachevé cette victoire anglaise, confirmant la première place synonyme de qualification directe au Mondial pour les Trois Lions. Dauphine de l'Angleterre, la Pologne, auteure d'une prestation inquiétante, s'est inclinée à Varsovie contre la Hongrie (1-2). Cette défaite pourrait être lourde de conséquences pour les Białe Orły, qui voient leur statut de tête de série pour les barrages menacé. Ce qui veut dire qu'ils n'auront peut-être pas l'avantage du terrain lors des demi-finales de ces barrages.

Pas de 10/10 pour le Danemark

Enfin, dans les autres rencontres de la soirée, le Danemark a loupé le coche du 10/10. Après 9 victoires de rang dans cette course à la qualification pour le Mondial 2022, les partenaires de Simon Kjaer se sont inclinés sur la pelouse de leur dauphin, l'Écosse (0-2). Les Danois étaient de toute façon déjà qualifiés et assurés de terminer en tête du groupe F avant le coup d'envoi de cette partie. Les hommes de Steve Clarke se sont eux, au passage, offert le luxe de recevoir pour leur demi-finale des barrages en tant que tête de série.

Les résultats des matchs de 20h45

Groupe C

Irlande du Nord 0-0 Italie

Suisse 3-0 Bulgarie : Okafor (48e), Vargas (57e), Itten (72e)

Groupe F

Écosse 2-0 Danemark : Souttar (36e), Adams (86e)

Israël 3-2 Îles Féroé : Dabbur (30e sp), Weissman (58e), Peretz (75e) / Vatnhamar (62e), Olsen (72e)

Autriche 4-1 Moldavie : Arnautovic (4e, 55e sp), Trimmel (22e), Ljubicic (83e) / Nicolaescu (60e)

Groupe I

Saint-Marin 0-10 Angleterre : Maguire (6e), Fabbri (15e, csc), Kane (27e sp, 32e, 39e sp, 42e), Smith Rowe (58e), Mings (69e), Abraham (78e), Saka (79e)

Pologne 1-2 Hongrie : Swiderski (62e) / Schafer (38e), Gazdag (80e)

Albanie 1-0 Andorre : Cekici (74e sp)

Plus d'infos

Commentaires