Qualifs CdM 2022 : l'Italie et la Suisse se neutralisent, Harry Kane et l'Angleterre s'amusent contre l'Albanie, Robert Lewandowski porte la Pologne

Dans le cadre des éliminatoires à la Coupe du Monde 2022, l'Italie et la Suisse n'ont pu se départager (1-1) et joueront la première place du Groupe C lors de la dernière journée. Grâce à un grand Harry Kane, l'Angleterre a infligé une correction à l'Albanie (5-0), éliminée, et devrait terminer leader de sa poule. Dans les autres rencontres, le Danemark a poursuivi son sans-faute alors que Robert Lewandowski a inscrit un nouveau doublé pour offrir la victoire à la Pologne. Retrouvez le résumé complet de la soirée.

Harry Kane célèbre son triplé contre l'Albanie.
Harry Kane célèbre son triplé contre l'Albanie. ©Maxppp

En attendant la rencontre opposant l'équipe de France au Kazakhstan (à suivre en direct sur FM ce samedi à 20h45), les éliminatoires à la Coupe du Monde 2022 de la zone Europe se poursuivait ce vendredi soir avec sept affiches programmées à 20h45. Au Stadio Olimpico de Rome, l'Italie, championne d'Europe en titre, recevait la Suisse, bourreau des Bleus lors du dernier Euro. Pour cette rencontre du groupe C, la Nati (2ème, 14 pts) se présentait en 4-2-3-1 avec Okafor, titulaire en pointe et soutenu par l'attaquant lyonnais Shaqiri. De son côté, la Nazionale (1ère, 14 pts) s'avançait en 4-3-3 où Chiesa, Belotti et Insigne formaient le trio d'attaque.

La suite après cette publicité

Le suspense reste entier dans le Groupe C !

Dans ce choc, les hommes de Murat Yakin démarraient pied au plancher. À la conclusion d'une contre-attaque parfaitement menée, Okafor trouvait Widmer en retrait qui crucifiait Donnarumma d'un missile du droit (0-1, 11e). Asphyxiée, la défense de la Squadra Azzurra subissait les vagues suisses et Okafor se signalait à nouveau d'une frappe croisée frôlant le montant du portier italien (16e). Mais la Nazionale allait progressivement sortir de sa torpeur et si Barella (22e) puis Chiesa (24e) mettaient Sommer à contribution, c'est finalement Di Lorenzo qui remettait les deux équipes dos à dos à la suite d'un coup franc bien enroulé par Insigne (1-1, 36e).

Au retour des vestiaires, Suisses et Italiens se neutralisaient, mais suite à une faute de Garcia sur Berardi, l'Italie allait s'offrir une balle de match en toute fin de rencontre. En vain. Jorginho voyait sa frappe s'envoler (90e) et les deux formations se quitter sur un score nul (1-1). Dans l'autre rencontre de ce groupe, la Lituanie, lanterne rouge avec 3 unités et d'ores et déjà éliminée, se déplaçait sur la pelouse de Windsor Park à Belfast pour y défier l'Irlande du Nord, avant-dernière de la poule avec 5 points et également hors course. Dans ce match sans enjeux, les locaux profitaient d'un but contre son camp de Benas Stakus (17e) pour s'imposer (1-0) et remonter provisoirement à une anecdotique troisième place. De son côté, la Lituanie quitte cette campagne des éliminatoires sur un nouveau revers.

Le Danemark est inarrêtable !

Après la victoire de l'Écosse (certaine de finir deuxième) face à la Moldavie (2-0), le groupe F avait quant à lui d'ores et déjà rendu son verdict. Assuré de terminer premier du groupe, le Danemark, auteur d'un sans faute dans ces éliminatoires (8 victoires en autant de rencontres) accueillait les îles Féroé pour une affiche, a priori, déséquilibrée. Ultras dominateurs, les Danois ouvraient d'ailleurs le score par l'intermédiaire du milieu de Bologne Skov Olsen (1-0, 18e) avant de doubler la mise dans le second acte grâce au nouvel entrant Bruun Larsen (2-0, 63e). En toute fin de rencontre, Olsen réduisait la marque (2-1, 89e) mais Maehle parachevait le succès des siens (3-1, 90+3e). Avec cette victoire (3-1), le Danemark, déjà qualifié, conforte son statut de leader et confirme son parcours impressionnant.

Dans l'autre match, l'Autriche et Israël, éliminés, croisaient le fer au Wörthersee Stadion de Klagenfurt. Sous les yeux de leur public, les coéquipiers du Bavarois Marcel Sabitzer se faisaient d'ailleurs surprendre peu après la demi-heure de jeu quand Nir Bitton, défenseur du Celtic Glasgow, ouvrait le score (0-1, 32e). Au retour des vestiaires, Arnautovic, sur penalty, remettait les deux formations dos à dos (1-1, 51e) mais Peretz, le milieu de Venise, permettait aux Israéliens de reprendre les devants (1-2, 58e). Dominateurs dans cette rencontre, les Autrichiens étaient finalement récompensés et Schaub, tout juste entré en jeu, s'emparaient du costume de héros en égalisant dans un premier temps (2-2, 62e) avant de s'offrir un doublé (3-2, 72e). En toute fin de rencontre, Sabitzer parachevait le succès des siens (4-2, 84e). Malgré cette victoire (4-2), l'Autriche reste 4e avant d'affronter la Moldavie. Israël est 3e et accueillera les îles Féroé lors de l'ultime journée.

Harry Kane voit triple et rugit de nouveau !

Enfin, dans le groupe I, l'Albanie (3e, 15 pts), toujours en course pour le Qatar, se déplaçait à Londres pour affronter l'Angleterre, leader au coup d'envoi avec 20 unités. En cas de succès, les hommes de Gareth Southgate avaient ainsi l'opportunité de quasiment sceller leur première place. Et sur la pelouse de Wembley, les Three Lions allaient, à ce titre, s'offrir un véritable récital offensif. Face à des Albanais démobilisés et perdus tactiquement, les partenaires de Sterling et Foden, intenables dans cette rencontre, infligeaient une manita aux coéquipiers d'Elseid Hysaj. Le tout en seulement une mi-temps. Alors que Maguire ouvrait le score (9e) et qu'Henderson y allait de son but (28e), Kane, en difficulté avec Tottenham depuis le début de la saison, s'offrait tout simplement un triplé (18e, 33e, 45+2e) pour anéantir tout suspens dès la fin du premier acte. En seconde période, le score ne bougeait plus et l'Angleterre signait une septième victoire en neuf journées avant de recevoir Saint-Marin, lundi prochain, pour définitivement assurer sa première place. L'Albanie est officiellement éliminée.

Deuxième derrière les Three Lions avec 17 unités au compteur, la Pologne était quant à elle opposée à Andorre (5e, 6 pts) pour une rencontre là-aussi, a priori, déséquilibrée. Et le scénario de cette affiche n'allait que renforcer les pronostics. Expulsé dès la première minute de jeu, l'attaquant Fernandez laissait ses coéquipiers à dix et les aigles blancs n'allaient pas tarder à en profiter. Si l'inévitable Lewandowski ouvrait rapidement le score (0-1, 5e), le piston droit polonais Jozwiak doublait la mise quelques instants plus tard (0-2, 11e). Avant la pause, Cervos pensait redonner un peu d'espoir aux siens (1-2, 45e) mais l'attaquant marseillais Milik permettait aux Polonais de reprendre le large (1-3, 45+2e).

Au retour des vestiaires, Lewandowski y allait de son doublé (1-4, 73e) pour parachever le succès des siens (4-1) et conforter cette deuxième place, synonyme de barrage. Dans la dernière rencontre de ce groupe I, la Hongrie (4e, 11 pts) accueillait Saint-Marin, lanterne rouge (6e, 0 pt) et auteur d'une campagne cauchemardesque avec neuf défaites en autant de matches. Un duel sans enjeu logiquement remporté par les Hongrois grâce au doublé de Szoboszlai (6e, 83e) et à des réalisations de Gazdag (22e) et Vecsei (88e). Malgré cette large victoire (4-0), la Hongrie reste 4e et ne connaîtra donc pas les joutes internationales prévues dans un peu plus d'un an au Qatar.

Le classement des buteurs de la Zone Europe

Le classement des passeurs de la Zone Europe

Tous les résultats de la soirée

Groupe C

Italie 1-1 Suisse : Di Lorenzo (36e) pour l'Italie / Widmer (11e) pour la Suisse

Irlande du Nord 1-0 Lituanie : Satkus (17e, csc) pour l'Irlande du Nord

Groupe F

Moldavie 0-2 Ecosse (18h) : Patterson (38e) et Adams (65e) pour l'Ecosse

Autriche 4-2 Israël : Arnautovic (51e, sp), Schaub (62e, 72e), Sabitzer (84e) pour l'Autriche / Bitton (32e), Peretz (58e) pour Israël

Danemark 3-1 Iles Féroé : Skov Olsen (18e), Bruun Larsen (63e), Maehle (90+3e) pour le Danemark / Olsen (89e) pour les Iles Féroé

Groupe I

Angleterre 5-0 Albanie : Maguire (9e), Kane (18e, 33e, 45+2e), Henderson (28e) pour l'Angleterre

Hongrie 4-0 Saint-Marin : Szoboszlai (6e, 83e), Gazdag (22e), Vecsei (88e) pour la Hongrie

Andorre 1-4 Pologne : Cervos (45e) pour Andorre / Lewandowski (5e, 73e), Jozwiak (11e), Milik (45+2e) pour la Pologne

Plus d'infos

Commentaires