Issouf Macalou : «Cris m'apporte beaucoup, le niveau auquel j'aspire, il y a joué, il sait de quoi il parle»

Meilleur buteur de National 2, Issouf Macalou cartonne en ce début de saison avec le GOAL FC. Âgé de 21 ans, le buteur du club basé à Chasselay a vite su s'imposer dans un effectif qui vise la montée en National 1. Le jeune Franco-Ivoirien entend bien poursuivre sur cette voie et continuer sa progression. Il est revenu pour Foot Mercato sur sa très bonne saison.

Issouf Macalou ancien de Sochaux et joueur du GOAL FC
Issouf Macalou ancien de Sochaux et joueur du GOAL FC ©Maxppp

Formé au FC Sochaux Montbéliard, Issouf Macalou a pu se développer en tant que joueur après avoir évolué à Meudon. Le gaucher a ainsi pu côtoyer un centre de formation réputé où des joueurs réputés comme Ibrahima Konaté, Marcus Thuram, Christophe Herelle ou encore Jérôme Roussillon se sont révélés. D'être rapidement habitué à une forte concurrence a donc été important dans le cursus d'Issouf Macalou. «J'ai appris beaucoup de choses à Sochaux même si je n'ai pas signé professionnel. Franchement ça m'a beaucoup servi avec le staff qui nous entourait» nous explique-t-il. Malgré une issue compliquée puisqu'il n'a pas signé professionnel après deux années passées avec l'équipe B, le natif d'Abidjan préfère avant tout retenir le positif. «En fait la première saison, je venais d'arriver à Sochaux, j'étais à l'aise et les performances étaient là. J'ai fait une bonne première saison. Après j'ai eu des problèmes physiques avec de petites blessures et une rupture partielle des croisés qui m'a freiné pendant longtemps. Ces problèmes physiques m'ont gâché la deuxième partie de saison avec trois mois de blessure, trois mois de rééducation. Quand je suis revenu c'était compliqué, mais ça reste une bonne expérience.»

La suite après cette publicité

Évoluant en cinquième division française avec les Lionceaux, il connaîtra une promotion malgré son départ puisqu'il s'engage librement à Louhans-Cuiseaux au début de la saison 2019/2020. Un passage éclair puisqu'il n'y reste que six mois. Pas considéré comme un titulaire, il ne débutera que deux matches pour onze entrées en jeu. Pourtant, les performances sont là puisqu'il marque 4 buts. «À Louhans-Cuiseaux c'était une bonne expérience. C'est un bon club, un bon groupe qui m'a appris énormément de choses malgré un faible temps de jeu. Ça m'a servi pour ici» estime Issouf Macalou qui a rejoint le GOAL FC. Anciennement appelé MDA, Mont d'Or Azergues, le club basé à Chasselay est ambitieux et jouait alors la montée en National 1. Les débuts ont été compliqués pour le jeune buteur : «au bout du deuxième match j'ai pris un carton rouge qui m'a valu 5 matches de suspension et à la fin de ma suspension, il y a eu l'arrêt des compétitions sportives dû au Covid-19 et qui a conduit au confinement. Ça a été un peu compliqué pour moi, car je n'ai pas joué pendant 6 mois. Après je me suis dit que j'attendrais de voir comment ça se passerait à la reprise.»

Meilleur buteur de National 2

Compliqué sur le plan personnel, son début de parcours au GOAL FC est plus brillant sur le plan collectif puisque le club était bien placé pour monter. Troisième suite à l'arrêt de la saison compte tenu de la situation sanitaire, son équipe échouait a seulement trois points du leader, le FC Annecy qui est monté à l'étage supérieur. Une petite déception pour Issouf Macalou et ses coéquipiers : «l'année dernière oui quand je suis arrivé tout fonctionnait bien, l'équipe était dans une bonne dynamique et personnellement je pense que s'il n'y avait pas eu l'arrêt lié au Covid-19, il y aurait eu de très bonnes chances pour qu'on puisse monter.» Malgré tout, la belle dynamique n'a pas disparu cette saison. Leader du championnat, le GOAL FC est parti sur un bon rythme et se présente déjà comme un prétendant à la montée. «Avec l'effectif qu'on a, le staff, on pense que c'est très possible de chercher la montée et c'est le but. Pour ça, il faut continuer à aligner les bonnes performances, personnelles et collectives pour atteindre cet objectif» estime Issouf Macalou. Justement individuellement tout se passe bien pour lui avec déjà six buts ce qui fait de lui le meilleur buteur du championnat à égalité avec des éléments comme Reo Griffiths (Olympique Lyonnais B) ou encore Alexy Bosetti (Le Puy Foot 43 Auvergne). Il a aussi marqué trois buts en Coupe de France dont un doublé contre Bourg-Péronnas pensionnaire de National 1 (le GOAL FC est toujours en course au sixième tour de la compétition).

Des performances solides pour le jeune joueur de 21 ans qui se montre ambitieux et veut aider son club à monter à l'étage supérieur : «finir meilleur buteur de la saison ça me passe par la tête, car je suis un attaquant. J'ai bien commencé donc dire que je n'y pense pas ce serait mentir. L'objectif principal reste la montée avec l'effectif et d'aider le groupe. De se mettre au service du collectif et d'aider à mettre des buts.» Déterminant jusque-là, il doit néanmoins ronger son frein. Avec le confinement actuellement en place en France, le championnat de National 2 est arrêté. Si le repos qui en découle lui fait du bien, Issouf Macalou a hâte de retrouver les terrains : «j'espère que la situation sanitaire va néanmoins s'alléger pour qu'on puisse reprendre le championnat. Ça fait depuis fin octobre qu'on n'a pas joué. Ça ne fait pas plaisir, car je suis un sportif, j'aime ce que je fais. De ne pas s'entraîner et de ne pas avoir de confrontations le week-end ça ne fait pas plaisir, mais on est obligé de passer par là c'est important. La santé c'est ce qu'il y a de plus important dans la vie, on ne peut pas le négliger. S'il faut en passer par là pour arranger la situation et pouvoir tout reprendre normalement, on est obligé. » Quand le retour des matches se profilera, Issouf Macalou va pouvoir bientôt s'entraîner de nouveau et jouer. Il retrouvera son entraîneur Cris qui dirige le club depuis 2019.

Légende de l'Olympique Lyonnais où il a évolué entre 2004 et 2012 celui qui était surnommé le Policier connaît des débuts plutôt intéressants en tant que coach et apporte beaucoup au buteur : «ça fait toujours plaisir, c'est bien pour nous les joueurs surtout avec les objectifs que je me suis fixés. C'est une personne dont je sais qu'elle va beaucoup m'apporter. Le niveau auquel j'aspire, il y a joué, il sait de quoi il parle. Tous ses conseils sont bons à prendre si on veut avoir une chance d'atteindre ce niveau.» Et pour le moment il est sur la bonne voie avec des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 qui s'intéressent à lui après ce bon début de saison. S'il reste sur la réserve, Issouf Macalou se montre néanmoins satisfait : «ça fait plaisir de passer de l'anonymat complet à autant de sollicitations. Que ça soit par des agents ou des clubs professionnels. On m'a même contacté pour me poser des questions par rapport à la sélection espoir ivoirienne. Chose qui ne m'était jamais arrivée. Tout va très vite et ça fait bizarre. Je n'ai pas l'habitude de ce genre de situation, je ne savais pas que ça pouvait aller aussi vite et je ne savais pas que ça me tomberait dessus, mais tant mieux. Pour l'instant je ne me prends pas la tête avec ça. Les gens qui me questionnent je les redirige pour l'instant vers mon agent pour ne pas sortir de mon objectif.» Voulant porter son équipe, Issouf Macalou n'a plus qu'à attendre la reprise du championnat. Le jeune attaquant a en tout cas trouvé l'élément idéal pour progresser et rêver plus grand.

Plus d'infos

Commentaires