« La misère de Manchester »

En Angleterre, les deux équipes de Manchester ont chuté hier en Premier League, City contre Wolverhampton et United face à Newcastle. Forcément les clubs voisins sont à la Une de la plupart des titres de presse britannique ce lundi. Le Daily Telegraph parle de « la misère de Manchester ». Même titre, et même photo pour The Guardian. De son côté The Sun parle de double désastre et conseille aux Mancuniens de « regarder ailleurs maintenant ». Enfin le Daily Mirror préfère mettre en avant les bourreaux des Red Devils et des Sky Blues, avec Adama Traoré, auteur des deux buts à City, et Matthew Longstaff qui a marqué le but victorieux face à United.

Le Barça écrase Séville et prend la 2e place de Liga

Du côté de l’Espagne, le Barça s’est amusé de Séville hier soir. « Beaucoup de poudre à canon », résume Sport. Les Blaugrana ont battu les Andalous (4-0) dont un joli retourné de Luis Suarez pour ouvrir le score. À noter qu’Ousmane Dembélé a également marqué, avant de se faire expulser à la 88e minute. Mundo Deportivo aussi met en avant le but acrobatique de Suarez, et note que Barcelone est désormais 2e du classement. Enfin l’attaquant argentin est également en couverture d’Estadio Deportivo. Pour le journal local, malgré la lourde défaite, Séville n’a pas à rougir. « Sans but, mais avec honneur », titre le quotidien ibérique.

« Sarri au pouvoir »

En Italie, le choc de ce dimanche soir entre l’Inter et la Juve fait les gros titres des médias ce lundi. La Juve l’a emporté 2-1 avec des buts de Gonzalo Higuain et Paulo Dybala. Et pour Tuttosport, c’est avant tout « une leçon donnée à Conte ». Le Corriere dello Sport aussi résume la rencontre sous l’angle des coaches, et voit « Sarri au pouvoir ». Car avec cette victoire, la Vieille Dame prend la tête de la Serie A, qui était jusqu’ici occupée par le club lombard. Enfin, le Quotidiano Sportivo insiste plutôt sur les joueurs qui ont décidé de l’issue de la rencontre. Le journal italien parle d’« une dame en couple », avec Dybala et Higuain qui n’étaient pas vraiment partis pour être des pièces maîtresses de l’équipe en début de saison.