Né à Bambali au Sénégal le 10 avril 1992, Sadio Mané grandit dans un petit village de Casamance, au sein d’une famille où le football n’est pas vraiment roi. Fils d’Imam, ses parents le voient plutôt faire des études. Lui préfère passer son temps dehors, un ballon dans les pieds, et rêve de faire un jour de sa passion son futur métier. Bloqué par ses proches, le jeune Sadio est déterminé à y parvenir, même sans l’aide des siens. À 15 ans, il décide donc de fuguer, de tout quitter, pour aller à Dakar dans l’espoir de se faire repérer.

Ses parents le retrouvent et le forcent à rentrer. Il accepte mais à une condition, pouvoir retenter sa chance l’année suivante. La suite s’écrit à Mbour, ville réputée pour son football au Sénégal. C’est là-bas que Sadio Mané se présente pour une nouvelle détection, en 2009, et que son talent est pour la première fois remarqué. Rapidement, il est aiguillé vers Génération Foot, l’un des clubs de Dakar, où il participe à la montée en deuxième division en 2010-2011. L’été suivant, il signe au FC Metz grâce à un partenariat entre les deux clubs.

Le triplé le plus rapide de l’histoire de la Premier League

Il fait donc ses premiers pas en tant que joueur professionnel en Lorraine, où il évolue en Ligue 2. Mais pour Mané, le début de l’aventure en Europe n’est pas tout rose chez les Grenats. En 21 matches avec les Messins, il ne trouve qu’une seule fois le chemin des filets. Le RB Salzbourg lui fait quand même les yeux doux. Et c’est en Autriche que Mané prend son envol. Après deux saisons complètes là-bas, il file en Premier League du côté de Southampton. Avec les Saints, l’international sénégalais continue sa progression et inscrit notamment le triplé le plus rapide de l’histoire du championnat anglais en 2 minutes et 56 secondes.

À nouveau, après deux saisons, il est transféré mais cette fois pour un grand d’Europe. À l’été 2016, il dépose ses valises sur les bords de la Mersey, à Liverpool. En même temps que les Reds, Mané grandit et passe les étapes les unes après les autres. Après une première participation en finale de Ligue des Champions perdue face au Real Madrid (1-3), les hommes de Jürgen Klopp se vengent et remportent le titre suprême (2-0) contre Tottenham. D’un point de vue individuel comme collectif, l’année 2019 du buteur sénégalais est exceptionnelle, au point de faire de lui l’un des favoris pour le prochain Ballon d’Or. Que de chemin parcouru pour l’enfant de Bambali, contraint de fuguer pour réaliser ses rêves.

Pour aller plus loin, Foot Mercato revient sur le fabuleux destin de Sadio Mané dans la vidéo qui se trouve en haut de l’article.