L’enquête qui tourne autour de la rencontre Caen-Angers du 13 avril dernier va bientôt connaître son dénouement. Pour rappel, le président de Guingamp, Bertrand Desplat, avait alerté la LFP concernant un possible arrangement autour de ce match, après avoir surpris des propos de ses joueurs - qui échangeaient via le réseau social Snapchat - indiquant qu’Angers laissera Caen remporter la partie (au final les Normands se sont inclinés 0-1).

Depuis, une enquête a été menée par René Brugger, un délégué de la LFP, et son rapport sera examiné mercredi par la commission de discipline de la Ligue. Comme l’indique L’Équipe, il semblerait que le rapport conclut qu’une simple blague est à l’origine de cette affaire, avec un joueur amateur d’Angers qui aurait dit à deux professionnels de Guingamp que le SCO « va laisser gagner Caen » dans un « match truqué ». Mais un doute subsiste sur le fait qu’il ne s’agirait que d’une simple boutade, puisqu’à aucun moment l’Angevin ne précise s’il est sérieux ou non.