Ce dimanche, le FC Nantes affrontait les Girondins de Bordeaux. Un match a la saveur particulière puisqu’il intervenait un an après la disparition de l’attaquant argentin Emiliano Sala. Devant quitter les Canaris pour rallier Cardiff, il est décédé lors du crash de son avion au large de Guernesey. Un drame qui comporte encore des zones d’ombre encore aujourd’hui. Les deux clubs, le FC Nantes et Cardiff toujours au sein d’un litige devant le tribunal arbitral du sport (TAS). Cependant, le club gallois vient d’ouvrir un nouveau dossier judiciaire.

Comme le révèle L’Equipe, les Bluebirds viennent de saisir le procureur de la République de Nantes afin de porter plainte contre X. L’objectif est de reconnaître ou non les responsabilités du FC Nantes dans ce drame. Le club gallois qui a fait appel au cabinet parisien Dupond-Moretti & Vey pointe également du doigt le rôle de Willir McKay. Son fils Mark avait le mandat de vente du FC Nantes pour Emiliano Sala. « S’il venait à être établi que les dirigeants du FC Nantes étaient non seulement informés du vol, mais également du fait que Willie McKay avait pour habitude de fréter des vols commerciaux sans habilitation, ils pourraient alors se voir reprocher des faits d’homicide involontaire et de complicité de délit » a expliqué Antoine Vey, l’avocat missionné par Cardiff à L’Equipe.