Lionel Messi a repris la main. En décrochant le 6e Ballon d’Or de sa carrière, l’Argentin est repassé devant son illustre et éternel concurrent Cristiano Ronaldo, 5 trophées au compteur. Dans les colonnes de France Football, la Pulga a d’ailleurs avoué avoir mal vécu le retour en force du Lusitanien de la Juventus ces dernières années. « Quand Cristiano a égalisé, je dois reconnaître que ça m’a fait un peu mal. Je n’étais plus tout seul au sommet. Mais c’était logique, même si c’était bien quand j’étais tout seul à cinq », a-t-il concédé.

Le n° 10 du Barça et de la sélection albiceleste a d’ailleurs assuré que son duel à distance avec CR7 était loin d’être terminé. « Tant qu’on sera en activité, ça va continuer. Ce duel va se poursuivre jusqu’à la fin de nos carrières respectives, comme ç’a été le cas depuis le début. On est en concurrence et on traite d’égal à égal depuis dix ans. Je ne suis pas certain qu’on se rende compte que c’est quelque chose d’extraordinaire, qui restera dans l’histoire. Deux joueurs de ce calibre et qui sont en concurrence depuis tant d’années, ça n’est pas banal », a-t-il conclu. Une saine et historique rivalité en somme.