Après la victoire probante de l’équipe de France face à l’Albanie (4-1), pour le compte de la 5e journée des éliminatoires de l’Euro 2020, au Stade de France, Didier Deschamps s’est arrêté au micro de M6. Le sélectionneur des Bleus affichait un large sourire, visiblement enthousiasmé par la copie rendue par ses joueurs. « Il y a eu beaucoup de très bonnes choses ce soir. On aurait pu être plus efficaces. Dès le début de la deuxième mi-temps, on manque de réalisme sur de beaux mouvements (Giroud (52e), Lemar (54e), Griezmann (56e)). Après, il y a ce relâchement à la fin, avec ce penalty, ou pas. Cela reste une victoire méritée, bien construite, avec beaucoup de qualité, » a-t-il d’abord réagi, avant d’évoquer les prestations de deux joueurs en particulier.

« C’est bien pour Jonathan Ikoné, qui a marqué son premier but. On se rappelle toujours de sa première mais lui il va s’en rappeler un peu plus. C’est aussi ça mon rôle. C’est aussi d’incorporer des jeunes. C’est aussi se projeter vers l’avenir, à partir du moment où il y a de la qualité, ils auront du temps de jeu, » a-t-il spontanément déclaré, après avoir offert une première entrée gagnante à l’attaquant du LOSC. Autre satisfaction pour Didier Deschamps, les automatismes qui se créent au fil des matchs. « Les joueurs se connaissent, on a beaucoup de technique, de justesse. Quand on a un Kingsley Coman dans cette forme-là, c’est difficile de l’arrêter. Il y a pas mal de complémentarité, une maîtrise qu’on n’avait pas quelques mois en arrière, » a-t-il conclu, déjà concentré sur le prochain match (face à Andorre, mardi).

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10