Arrivé l’été dernier sur le banc de Guingamp pour relancer le club costarmoricain relégué de Ligue 1, Patrice Lair (58 ans) avait comme objectif principal du président Bertrand Desplat de relancer un club en difficulté avec, pourquoi pas, l’idée de remonter directement dans l’élite.

En dépit de quelques départs estivaux d’envergure dont Lucas Deaux, Marcus Thuram, Marcus Coco, Ludovic Blas et Pedro Rebocho, l’EAG gardait de nombreux cadres et récupérait Arthur Gomis, 4e meilleur buteur de L2 l’an passé avec Lens. Mais rien ne s’est vraiment passé comme prévu. Avec seulement 2 victoires en 8 matches de L2, une peu reluisante 13e place au classement et surtout une correction subie en Coupe de la Ligue contre Orléans (4-1), la maison guingampaise est en feu. Le non-match face à Sochaux vendredi (3-1) n’a clairement pas arrangé les affaires du coach guingampais, qui était d’ailleurs déjà fragilisé avant la rencontre. Selon nos informations, la direction du club des Côtes-d’Armor a décidé de remercier Patrice Lair seulement trois mois après son arrivée. L’annonce du départ du natif de Saint-Brieuc devrait rapidement être officialisée.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10