Depuis la prise de contrôle du LOSC par l’homme d’affaires Gérard Lopez, le club nordiste est suivi de près par le gendarme financier français, la DNCG. Un temps menacés de rétrogradation, les Dogues restent obligés de vendre plusieurs éléments pour éviter le pire. Cependant, il semblerait que Lille ait commis une faute au moment de son audition par la DNCG. L’organisme vient en effet d’annoncer des sanctions à l’encontre du club et de l’un de ses dirigeants, Marc Ingla.

« Réunie le 20 mai 2019, la Commission de Contrôle des Clubs Professionnels de la DNCG a pris la décision suivante concernant le LOSC LILLE METROPOLE. En application de l’Annexe 2 du Règlement de la DNCG, la Commission de Contrôle des Clubs Professionnels prononce à l’égard du LOSC LILLE METROPOLE une amende de 50.000 € pour communication erronée dans les informations adressées à la DNCG à l’occasion du contrôle juridique et financier du club. La Commission inflige par ailleurs une suspension de trois mois avec sursis de toutes fonctions officielles au Directeur Général du club, M. Marc INGLA. La sanction prend effet ce lundi 20 mai 2019 », peut-on lire sur le communiqué.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10