En ayant remporté la Ligue des Champions en 2019 et premier rival de Manchester City dans la course à la Premier League, Liverpool a passé un cap ces dernières années. Et pour y arriver, les Reds n’ont pas hésité à ne pas s’y prendre comme les autres. En effet, le directeur général de Liverpool, Peter Moore, n’a pas le pouvoir dont certains de ses pairs bénéficient dans le championnat anglais, et cela lui va parfaitement. Interrogé par le New York Times, ce dernier s’est attardé sur le système de Manchester United.

« Ce n’est pas ainsi que je pense qu’un club moderne devrait fonctionner [...] Il y a une différence entre barboter et interférer [...] Mon point de vue est qu’il y a 24 heures dans la journée, et si vous prenez l’avion pour Santiago (du Chilie, ndlr) pendant trois jours - c’est ce que Ian a fait (Ian Ayre, le prédécesseur de Peter Moore chez les Reds), et c’est bien, nous nous étions organisés différemment - alors qui s’occupe de tout ce qui se passe ? Je reste en dehors de ça  » a-t-il expliqué.