Le Paris Saint-Germain pensait se faire taper sur les doigts par l’instance de contrôle financier des clubs, mais finalement, le club parisien s’est en plutôt bien tiré. Si le gendarme financier de l’UEFA n’a procédé a aucune sanction à l’encontre du PSG, ces derniers doivent tout de même vendre entre 40 M€ et 60 M€ pour échapper à la vigilance de l’autorité de contrôle.

Mais d’après L’Equipe, le club de la capitale n’est pas encore tiré d’affaire. Ainsi, l’ICFC aurait demandé aux dirigeants parisiens de lui communiquer son bilan financier de la saison 2017/2018 avant la mi-juillet, sous peine de pouvoir être sanctionné pour la prochaine campagne de Ligue des Champions (2018/2019). Le PSG sait ce qu’il lui reste à faire.