Dans une situation sportive très précaire, le club de Sochaux va devoir se battre jusqu’au bout en championnat de Ligue 2 pour assurer son maintien. Les Doubistes sont actuellement 17es avec seulement un petit point d’avance sur le barragiste Nancy. En coulisses aussi, l’ambiance est morose. Propriétaire du club depuis 2015, l’homme d’affaires hongkongais Li Wing Sang a assuré face aux élus des collectivités territoriales qu’il était prêt à vendre.

« Il semblait fatigué, clairement il en a marre de se faire critiquer et insulter... D’ailleurs, après le match face au Havre, il a été sifflé lorsqu’il a pris la parole en public dans un des salons de Bonal » a indiqué Christophe Froppier, vice-président de l’agglomération du Pays de Montbéliard, en charge des sports et présent lors de la réunion vendredi à l’Equipe. Le club pourrait être cédé pour une somme comprise entre 5 et 10 M€. La situation reste tout de même confuse entre Li Wing Sang et la société chinoise Nenking, qui a de vues sur le club alors que le propriétaire sochalien a contracté des dettes auprès du patron de Nenking.