Dans une mauvaise dynamique ces derniers temps, Séville voulait sûrement se relancer cet après-midi avec la réception d’Eibar au Sanchez Pizjuan. Les deux équipes se sont finalement quittées sur un 2-2 pour le moins inespéré.

Supérieurs en première période, les Basques ont pris l’avantage grâce à une belle action individuelle de Fabian Orellana, auteur d’un grand match (0-1, 22e). Les Andalous allaient même faire le break en deuxième période, via Charles, de la tête sur corner (0-2, 62e). Réduits à dix après l’expulsion de Banega, les hommes de Pablo Machin ont pu revenir alors qu’Eibar semblait avoir fait le plus dur ! Wissam Ben Yedder est parvenu à réduire l’écart (1-2, 87e), et Sarabia égalisait dans un Sanchez Pizjuan en folie après un bon centre de Promes (2-2, 92e) !