L’épilogue du championnat de National 1 version 2018-2019 aura été indécis jusqu’aux derniers instants. Avant cette 34e et dernière journée, le Rodez Aveyron Football, assuré du titre de champion, et le FC Chambly Oise, sûr de finir dauphin, avaient validé leurs tickets pour la Ligue 2. Dans le bas de tableau, les Franciliens de la JA Drancy et de l’Entente Sannois Saint-Gratien, et les Marseillais de Marignane Gignac savaient qu’ils joueraient un échelon plus bas la saison prochaine. Restait à décider qui du Mans ou de Laval allait décrocher la place de troisième, synonyme de barrage aller-retour face au 18e de Ligue 2. Alors que Concarneau, Bourg-en-Bresse et Tours luttaient pour ne pas descendre.

Dans la lutte à distance entre équipes du Maine, ce sont les Manceaux, deux points devant le Stade Lavallois avant le coup d’envoi de l’ultime journée, qui ont fait la très bonne opération en s’imposant à la MMArena devant le FC Chambly Oise (2-1), grâce à Vincent Créhin (45e, s.p) et Pierre Lemmonier (62e). En tête du championnat, avant de peu à peu rétrograder, le Mans FC profite d’une fin de saison ratée par Laval, battu au Quevilly-Rouen-Métropole lors de cette 34e journée (4-3), pour atteindre le barrage. Les mardi 28 mai et dimanche 2 juin, les Sarthois tenteront de valider une troisième montée consécutive ! Dans le bas de tableau, pendant que l’US Concarneau et Bourg-en-Bresse Péronnas faisaient match nul (0-0), le Tours FC ne parvenait pas à s’imposer à domicile contre Cholet (2-2) et sombrait en National 2. La deuxième relégation consécutive tourangelle.