Éliminée prématurément de la CAN 2017 avec seulement deux points, l’Algérie s’offre une énième crise. Dans de telles conditions, il était difficile pour George Leekens de rester en place à la tête de la sélection algérienne. Pourtant, à l’issue de la rencontre, le technicien belge, qui était arrivé à la tête des Fennecs fin octobre 2016, avait assuré qu’il ne quitterait pas son poste.

La nuit portant conseil, Leekens (67 ans) a finalement décidé de jeter l’éponge, comme l’indique une brève déclaration de ce dernier parue sur le site officiel de la sélection des Fennecs. « Vu la pression qui est exercée sur la fédération et l’équipe nationale, j’ai préféré arrêter mon contrat par amitié au président de la FAF qui mérite le respect. Pour le bien de tous, je préfère donc partir même si je le fais avec un pincement au coeur en souhaitant toute la réussite du monde à l’équipe nationale ». Un nouveau sélectionneur devrait être nommé dans les prochaines semaines.