Dans un entretien fleuve passionnant accordé au Figaro, Olivier Dall’Oglio a évoqué le cas Yoann Gourcuff, qu’il a eu sous ses ordres à Dijon de juillet à décembre 2018. Le désormais entraîneur du Stade Brestois, promu en Ligue 1 cette saison, a raconté au journal la relation qu’il a entretenue avec le joueur de 33 ans. Un joueur à la santé fragile, qui est aujourd’hui libre de tout contrat.

« [Yoann Gourcuff] c’est un cas très très très particulier. On peut faire un livre sur lui, il y a quelque chose de très profond qui dépasse le cadre du terrain. Ça allait au-delà de ma fonction et de mes compétences. Ça me dépassait. J’ai discuté plein de fois pour trouver des solutions, mais il avait un problème avec son corps et sa tête. Les deux sont liés. On ne savait pas par où commencer. J’ai tout fait, au niveau diététique, ostéopathie, tout était nickel. Un jour, je l’ai vu se blesser, il était à côté de moi, il a fait un échauffement (il mime un simple geste de la jambe) et il s’est déchiré le muscle. Ce n’était pas une élongation, « Yo » ne bougeait plus. Je ne vous mens pas. Verdict : IRM et déchirure. Quand t’es coach, tu tentes tout car c’était un artiste au-dessus de tout le monde sur un seul geste… Je n’ai pas réussi et je pense que le football de haut niveau est terminé pour lui. Qu’est-ce que ça m’a fait chier de ne pas le retaper, » a-t-il révélé au quotidien national.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10