Dimanche dernier, les Niçois venaient au Stade Vélodrome pour affronter l’Olympique de Marseille. C’était aussi l’occasion pour les Aiglons de retrouver Mario Balotelli. Et c’est peu dire qu’elles n’ont pas été impeccables.

« Je lui ai dit de la fermer. Il a commencé à nous insulter en première période après un contact avec Pierre (Lees-Melou, ndlr). Ça ne m’a pas plu, j’ai répondu, il faut respecter les gens, le club et les supporters. Je l’ai vu courir comme je ne l’avais jamais vu à Nice lors des six derniers mois. Sa célébration fout les boules. En six mois, il n’a pas marqué un but... On s’entendait bien, mais à un certain moment, il faut respecter le club et ses partenaires », a indiqué Christophe Hérelle en conférence de presse.