La Ligue des Champions revient fort. Opposé au Borussia Dortmund pour son 8e de finale, le Paris Saint-Germain se déplace au Signal Iduna Park ce mardi soir pour la première manche. Si Kylian Mbappé, Neymar ou encore Presnel Kimpembe, absents à Amiens samedi (4-4), devraient faire partie du onze de départ aligné par Thomas Tuchel, une incertitude règne autour du deuxième attaquant axial qui évoluera aux côtés de l’attaquant français. Les récentes bonnes performances de Pablo Sarabia ont levé le doute sur la participation de Mauro Icardi (26 ans, 19 buts en 29 matches) à cette rencontre.

S’il connaît plus de difficultés que lors de ses débuts fracassants avec le club de la capitale, l’international argentin prêté par l’Inter Milan n’a pas encore montré toute l’étendue de son talent selon Hernán Crespo : « il a des fulgurances dans le jeu qui me plaisent (…) Je pense qu’il lui reste une marge de progression. Le jeu est en train d’évoluer, j’aimerais le voir participer un peu plus au jeu, sans pour autant perdre cette capacité devant le but. Mais il faut aussi comprendre le jeu et sa nécessité. Au PSG, tu as Di María d’un côté puis Mbappé et Neymar. Il ne faut pas se prendre la tête, rester devant et terminer les actions », a confié l’ancien buteur des Nerazzurri à RMC Sport sur son compatriote.