Nouvel entraîneur du FC Barcelone, Quique Setién (61 ans) s’est fait un nom en Espagne lors des dernières années avec des passages réussis sur les bancs de l’UD Las Palmas et du Real Betis Balompié. Néanmoins, le technicien ibère a connu une expérience pour la moins surprendre lorsqu’il était sélectionneur de la Guinée Équatorial. Alors qu’on lui avait promis un projet sur le long terme, il a rapidement déchanté comme le remémore AS. C’est simple, il n’a dirigé qu’un seul match avec le Nzalang Nacional et il s’est achevé par une défaite 3-0 contre le Cameroun. Néanmoins, ce n’est pas ce résultat qui a mis fin à son aventure à la tête de la sélection africaine entre 2006 et 2007.

« Antonio Dumas, un Brésilien qui était sélectionneur venait de démissionner et ils m’ont demandé de prendre en charge la sélection. [...] J’ai même amené Esteban Torre à l’une des personnes qui travaillaient avec moi. Nous avons regardé beaucoup de match et de nombreux joueurs, car je croyais en ce projet ou je voulais y croire. Mais, c’est là, au fil du temps, que je me suis rendu compte que ces gens n’avaient pas d’intentions sérieuses ou quoi que ce soit qui ressemble à la signature d’un contrat. J’ai rencontré un jour le président de la Fédération, mais rien de plus. Lors d’un des voyages, j’ai passé trois jours à l’hôtel sans que personne ne se présente. C’était définitif » avait-il expliqué dans une interview pour Pùblico