La belle histoire du Stade Rennais version 2018-2019 s’est dégradée cette année. Actuel douzième de Ligue 1, le club breton connaît quelques soucis en interne. Des soucis qui pointent du doigt le président du club Olivier Létang. Ce dernier a dû constater les départs d’Eric Assadourian, responsable de la formation rennaise depuis juillet dernier et de Cyrille L’Helgoualch, chargé des relations extérieures.

D’après les informations relayées par l’Equipe, le patron du SRFC est pointé du doigt en interne dans ses manières de faire. « Létang veut avoir la mainmise sur tout, ce qui empêche les salariés de travailler librement et en toute confiance », voici ce qui se dirait à l’intérieur du club. Pour se défendre, le président rennais déclare que « Éric veut retourner dans le Nord et à Lens, c’est un choix personnel, je lui ai dit que bien sûr, il pouvait y aller, il n’y a rien de particulier, et le secteur de la formation fonctionne toujours très bien. Quant à Cyrille, l’immobilier lui manquait », tout en précisant que « le climat social est nettement meilleur qu’à mon arrivée ».