À l’été 2010, Zlatan Ibrahimovic sortait d’une saison compliquée avec le FC Barcelone, malgré un début de saison canon chez les Catalans, ce qui l’avait poussé au départ. Plusieurs clubs étaient intéressés par le profil du Suédois, et notamment Manchester City. Mais l’avant-centre avait finalement repoussé l’offre anglaise pour signer à l’AC Milan, en prêt. Il est revenu sur cet épisode, dans un entretien accordé au Daily Mirror : « J’ai eu l’opportunité d’aller à Manchester City quand j’étais au Barça, mais après ce passage à Barcelone, je devais retrouver le bonheur. »

« En repensant à l’Italie (il avait auparavant évolué à la Juventus et à l’Inter, ndlr), j’étais heureux et je savais que je serais heureux si j’y retournais, a continué Ibrahimovic. Et je ne savais pas si j’aurais été heureux à City parce que c’était un défi différent. Cela aurait été un nouveau club, comme l’AC Milan, mais je connaissais la ville parce que j’avais fait trois ans à l’Inter, je connaissais le pays, alors j’ai pris un peu une carte de sécurité. »