Le FC Barcelone version Quique Setién s’apprête à se dévoiler. Dans le cadre de la 20e journée de Liga, les Blaugranas disputent leur premier match avec leur nouvel entraîneur ce dimanche lors de la réception de Grenade (match à suivre en live commenté sur notre site). L’accueil du Nou Camp devrait être enthousiaste car les supporters attendaient le départ d’un Ernesto Valverde, qui n’arrivait plus à bien faire jouer son équipe.

Pour donner quelques indices sur ce qu’on devrait commencer à voir dans les prochains jours, le nouveau coach du Barça tenait sa première conférence de presse ce samedi. Il est revenu sur sa première semaine d’entraînement et sur ses premières impressions. « Je suis très excité. Nous attendons le match avec impatience. Je fais toujours face aux défis avec beaucoup d’enthousiasme. (...) Ici, l’exigence est absolue, il n’y a pas de compromis. Vous devez toujours vous battre pour être le plus haut possible et remporter toutes les compétitions. C’est l’ADN du club. »

Setien prévient qu’il n’y aura pas de passe-droit

L’ancien du coach du Betis a ensuite expliqué ce qu’il attendait de ses troupes. « J’espère que vous verrez demain une équipe pas trop excitée mais avec une envie importante pour essayer de mettre en pratique les choses dont nous avons parlé au cours de la semaine. J’espère que ça sera retenu pour les autres matches également. J’aimerais que les choses que nous faisons bien perdurent dans le temps, pas seulement dans le jeu et sur le terrain mais aussi pour voir des choses agréables, comme se détendre. Je vais essayer de garder cette stimulation dans le temps », prévient Setien.

Le nouvel homme fort du club doit aussi faire avec les moyens du moment et donc se passer des services de Luis Suarez. Pour jouer le rôle d’avant-centre demain soir, Quique Setién devrait aligner Griezmann. « Tout ce que nous proposerons, tous les joueurs devront l’accepter. Chaque fois qu’un joueur évoluera dans une position qui le mettra mal à l’aise, il devra l’accepter pour les besoins de l’équipe. L’absence de Luis est un problème car c’est l’un des meilleurs attaquants du monde mais nous allons essayer de minimiser cet impact. » Comme ça les joueurs sont prévenus, avec Setién un cadre plus strict est mis en plus. Ils devront s’en accommoder.