Tenu en échec à Majorque (0-0) pour son premier de la saison en Liga, le Real Madrid de José Mourinho n’a déjà plus le droit de laisser des points en route le week-end prochain face à Osasuna. Dans une course contre la montre avec un Barça toujours aussi impressionnant (victoire 4-0 à Santander), le coach portugais sait qu’il joue gros et que son triplé réalisé la saison dernière avec l’Inter Milan fait de lui le messie tant attendu par les socios merengues.

Le Special One a toutefois prévenu durant la présaison qu’il ne fallait pas attendre monts et merveilles de sa part dès sa première année dans la capitale espagnole. Justifiant cette déclaration par les nombreuses retouches opérées cet été, Mourinho n’est cependant pas dupe et connait très bien les rouages de la Casa Blanca. En clair, l’excuse d’un groupe en formation ne tiendra pas longtemps et le Lusitanien est conscient que si les résultats, surtout en Ligue des Champions, ne suivent pas ce sera la porte. Car s’il y a bien une chose qui n’effraie pas les présidents du Real Madrid, c’est bien de devoir payer très cher pour embaucher et licencier ses entraîneurs.

Ainsi, il est intéressant de voir qu’être coach du club madrilène n’est certes pas de tout repose, mais qu’il rapporte gros, voire très gros parfois. En effet, si l’on prend quatre des cinq derniers entraîneurs merengues, c’est-à-dire Fabio Capello, Bernd Schuster, Manuel Pellegrini et donc José Mourinho, on s’aperçoit que ces hommes ont coûté la bagatelle de 30,4 M€ !

Pour son licenciement, Capello a perçu 12 M€. Pour lui succéder, Schuster a été recruté contre 400 000€ avant d’être débarqué un an et demi après et touchera 3,5 M€. Après un court intermède de Juande Ramos venu jouer les pompiers de service, Florentino Pérez, fraichement revenu aux affaires, décide de prendre payer 4 M€ à Villarreal pour s’attacher les services de Pellegrini. Une saison plus tard, le Chilien reçoit un chèque de 2,5 M€ et doit laisser place nette à Mourinho recruté contre 8 M€. Reste maintenant à savoir si le Portugais coûtera lui aussi une fortune au Real si son aventure merengue se termine prématurément.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10