Sochaux a assuré sur le fil son maintien en Ligue 1. Et Jérôme Roussillon a été précieux dans cette dernière ligne droite, enchaînant les quatre derniers matches. Pour Foot Mercato, le défenseur vous raconte son parcours : « J’ai commencé le foot à l’âge de 6 ans, du côté de Saint-Denis. Je suis resté là-bas jusqu’à 13 ans, « avant » d’intégrer l’INF Clairefontaine. Et puis à 16 ans, j’ai fini par rejoindre Sochaux. Mes qualités sont la vitesse, la puissance, mais aussi la gagne. Patrice Evra ou bien encore Marvin Martin sont des modèles pour moi. Mais celui que j’apprécie particulièrement, c’est Walid Mhouzoiri (coéquipier dans les équipes de jeunes de Sochaux) ».

Du haut de ses 19 ans, le natif de Sarcelles a terminé son exercice de la meilleure des manières, se faisant une place de choix en qualité de latéral gauche. Le joueur savoure, mais reste lucide : « À titre personnel, je pense que de juin a décembre ma saison n’était vraiment pas bonne (rires). Après, de janvier à avril, des blessures m’ont empêché de jouer. Et puis après je suis revenu au top. J’ai marqué en CFA et voilà, le coach m’a appelé en pro. J’avais déjà fait 3 matches en pro l’année dernière, donc je connaissais déjà tous les joueurs. J’étais déjà presque intégré ». Intégré dans l’effectif, le Lionceau nourrit de belles ambitions pour la saison à venir :

« Je suis stagiaire pro. Mes ambitions, c’est de me rétablir déjà très vite de ma blessure à l’épaule, puis de pouvoir prétendre a une place en Ligue 1. Je n’ai pas eu de discussions sur mon temps de jeu parce que ce qui comptait avant tout, c’était le maintien du club en Ligue 1. Un prêt ? Non je ne pense pas, s’il me faut du temps de jeu, pour l’instant, il y a la CFA. Avec les pros, j’ai fait 4 matches dont les 3 derniers titulaire. Je pense avoir été à la hauteur des exigences du coach, j’ai fait ce que le coach demandait, c’est ce qui compte avant tout ». Difficile de le contredire.