L’épidémie du coronavirus chamboule tout dans le microcosme du football. Ces dernières heures, les suspensions de championnats européens et mondiaux, se sont enchaînées. Ainsi, le Portugal, l’Espagne, l’Italie, les Pays-Bas mais aussi les Etats-Unis, ont décidé d’interrompre leurs compétitions. De son côté, l’UEFA a déjà reporté certaines affiches de Ligue des champions et de Ligue Europa. Mardi, l’instance européenne tranchera sur l’avenir des coupes européennes mais aussi sur l’organisation de l’Euro 2020. En France, la Ligue de Football Professionnel avait opté pour que les rencontres de Ligue 1 et Ligue 2 se déroulent à huis clos au moins jusqu’au 15 avril. Oui, mais ça c’était avant...

Avant l’allocution télévisée du Président de la République Emmanuel Macron et la décision de plusieurs pays européens de stopper les hostilités. Comme nous vous le révélions jeudi soir, la LFP a convoqué un conseil d’administration exceptionnel ce vendredi à 10 heures. Des échanges téléphoniques entre le board de l’instance et les dirigeants des clubs de Ligue 1 et Ligue 2 devaient permettre d’adopter une posture claire et définitive sur la saison des deux compétitions. Après des échanges entre toutes les parties, la Ligue de Football Professionnel a officialisé sa décision.

La Ligue 1 et la Ligue 2 sont ainsi suspendues jusqu’à nouvel ordre avec effet immédiat et les 29es journées de L1 et L2 prévues ne se disputeront pas en cette fin de semaine. « Suite aux annonces du Président de la République afin de répondre à la crise sanitaire liée au Covid-19, le Conseil d’Administration de la LFP a décidé à l’unanimité ce vendredi 13 mars de suspendre immédiatement les championnats de Ligue 1 Conforama et de Domino’s Ligue 2 jusqu’à nouvel ordre. Comme l’a souligné hier le Président de la République, il faut placer l’intérêt collectif au-dessus de tout. L’urgence est aujourd’hui de freiner l’épidémie, de protéger les plus vulnérables, et d’éviter les déplacements », peut-on lire sur le communiqué. Désormais, la LFP va devoir gérer le casse-tête du calendrier de la fin de saison. Le chantier s’annonce colossal...