Juste avant la trêve internationale, la 13e journée de Ligue 1 se terminait avec un match très attendu. À l’Orange Vélodrome, l’Olympique de Marseille d’André Villas-Boas recevait l’Olympique Lyonnais de Rudi Garcia, qui faisait son retour à Marseille depuis son départ il y a plusieurs mois. Un match remporté 2-1 par les Phocéens.Présent au micro de Canal + après la rencontre, Jean-Michel Aulas est donc venu faire un petit point sur la défaite de son équipe, mais pas seulement. Rapidement, le président du club rhodanien a évoqué le contexte difficile : « écoutez, bien sûr que le résultat est incontestable. Par contre, c’est vrai que l’image du match a donné une image déplorable du football dans son contexte de passion mais aussi de réaction. C’est-à-dire que quand on essaye d’impressionner avant, les joueurs, les dirigeants, avec une pression qui n’est pas contenue... »

Dans la foulée, JMA a donné son avis sur les décisions de M. Gautier, comme son joueur Houssem Aouar qui est revenu sur le pénalty accordé à l’OM (voir vidéo). Et l’homme d’affaires n’a pas apprécié certains choix. « Quand pendant le match, on peut citer au moins deux cas de difficulté sur le plan de l’application de la VAR, parce qu’il me semble qu’il y a une main de Sanson juste avant la main qui amène le penalty qui change le destin du match. Et puis il y a la gifle de Benedetto sur Dubois qui en fait n’est pas du tout sifflé. Alors bravo à Marseille d’avoir su mettre une pression fantastique, d’avoir su conditionner des petits ramasseurs de balles pour qu’ils ne donnent plus les ballons, pour faire en sorte que la pression soit immense », a expliqué le président de l’OL.

JMA : « en fait, la plus belle chose, c’était les tifos »

« Maintenant, c’est vrai que Marseille a gagné, on ne va pas le contester mais il y a de grosses erreurs d’arbitrage et une pression qui est trop grande. Quand le car est cassé sur commande pour impressionner... c’est dommage. Ceci étant, ça n’enlève rien à Marseille qui a fait un très bon match. (...) Moi, j’ai regardé les réseaux sociaux comme vous toute l’après-midi. J’ai vu qu’il y avait des directives qui étaient données, de rendez-vous pour attendre le car et le caillasser. Si à partir de là, les gens qui sont responsables veulent savoir qui c’est, ils les trouveront », a également déclaré Aulas sur Canal +, faisant référence au caillassage du car lyonnais sur le chemin du stade. Mais il est hors de question de faire appel ou de saisir la Ligue.

« Ecoutez, on ne va rien demander du tout (à la Ligue, ndlr). Le directeur général de la Ligue était présent, Pascal Garibian était présent. Sur le fonctionnement de la VAR ne fonctionne pas, si on n’est plus dans un Etat de droit qui permet au match de se dérouler dans de bonnes conditions qui auraient permis à Marseille de gagner... Bravo ! Payet a tout fait sur le terrain, il a marqué de beaux buts. Il a donné son avis à Rudi Garcia aussi, il a fait en sorte de bien animer la journée des 120 ans de fête des supporters. En fait, la plus belle chose, c’était les tifos. On s’est régalés à voir des tifos de cette qualité-là », a conclu Jean-Michel Aulas dans les couloirs de l’Orange Vélodrome. Des déclarations qui vont forcément faire réagir dans les heures à venir...