La fin du mercato estival approche, et le microcosme du football trépigne d’impatience à l’idée de connaître le dénouement du feuilleton Neymar. Plus que jamais, la star brésilienne souhaite quitter le Paris Saint-Germain pour rentrer à Barcelone. Mais le Barça peine à convaincre les dirigeants parisiens, et ses offres ont toutes été éconduites ces dernières heures. Face à un dossier qui suscite une certaine effervescence, le champion de France se montre ferme et campe sur ses positions. Neymar partira si l’offre correspond aux attentes parisiennes.

Mais cette posture provoque également quelques dommages collatéraux en interne. La conférence de presse du jour demeure un exemple concret. Ainsi, de nombreux médias étrangers ont assisté au point presse de Marco Verratti et Thomas Tuchel. Tous veulent arracher ce détail croustillant qui pourra leur donner du grain à moudre et ainsi relancer le feuilleton Neymar. Impossible donc pour Verratti et Tuchel d’esquiver les questions des journalistes sur la star brésilienne. Et pour le petit italien, le contexte commencerait à devenir un poil pénible.

Le PSG reste suspendu au cas Neymar

Mais le milieu transalpin n’a pas occulté pour autant d’adresser un message limpide à l’assistance présente au centre Ooredoo. « Je suis très proche de Ney, mais ce sont des choses particulières, et je n’aime pas lui parler de ça ou mettre la pression. Comme je dis toujours, j’espère qu’il va rester ici, c’est un grand joueur. Il n’a pas eu de chance sur les deux dernières saisons. Les grands joueurs comme lui, Ronaldo et Messi, sont décisifs en Ligue des champions. Il n’y a pas beaucoup de joueurs comme Ney dans le monde, après c’est entre lui et le club. J’espère qu’il va rester, et pour rigoler je me dis "j’espère que demain ça sera le 2 septembre pour que tout se termine" », a ainsi expliqué le petit Hibou. Une prise de position tranchée qui laisse également transparaître une certaine impatience.

Son de cloche quasiment similaire chez Thomas Tuchel, soucieux d’évoquer en priorité l’aspect sportif et ménager les susceptibilités. Mais difficile de ne pas évoquer une certaine frustration dans ses propos. « Ney est plus en forme, il a gagné beaucoup en capacité. Il a fait une bonne semaine avec l’équipe, avec du volume, de l’intensité, un bon état d’esprit et de la qualité. Mais la situation entre lui et le club est toujours la même. Si la situation n’est pas réglée, il ne peut pas jouer. Cela peut être perturbant cette situation, cela n’aide pas. Mais c’est comme ça, un joueur comme Ney est toujours intéressant qu’il soit là ou pas. Tout le monde est habitué à ce genre de situations. C’est la même chose quand il est blessé, on parle tout le temps de lui, c’est normal avec les grands joueurs. Mais ce n’est pas la meilleure situation pour un club et une équipe, c’est sûr, » affirmait ainsi le technicien allemand. Tout le PSG n’attend qu’une chose désormais : l’épilogue de la telenovela Neymar...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10